Emblingiaceae

genre de plantes

La famille des Emblingiaceae ne comprend qu'une seule espèce Emblingia calceoliflora, un sous-arbrisseau endémique de l'ouest de l'Australie.

ÉtymologieModifier

Le nom vient du genre type Emblingia, nommé en l’honneur du médecin anglais Thomas Embling (en) (1814–1893), qui œuvra pour le bien être des patients d’un asile psychiatrique à Melbourne (Australie) et soutint divers mouvements populaires notamment celui des mineurs d'Eureka en 1854 et l’année suivante un mouvement ouvrier dans lequel un slogan lui est attribué « Huit heures de travail, huit heures de pause, huit heures de repos »[1].

ClassificationModifier

En classification classique de Cronquist (1981), cette famille n'existe pas et l'espèce est située dans la famille des Polygalaceae.

Liste des genresModifier

Selon Angiosperm Phylogeny Website (21 juin 2010)[2], NCBI (21 juin 2010)[3] et DELTA Angio (21 juin 2010)[4] :

Liste des espècesModifier

Selon Angiosperm Phylogeny Website (21 juin 2010)[2], NCBI (21 juin 2010)[3] :

Notes et référencesModifier

  1. (en) Maarten J M Christenhusz, Michael F Fay et Mark W. Chase, Plants of the World : An Illustrated Encyclopedia of Vascular Plants, Chicago, The University of Chicago Press, , 792 p. (ISBN 978-0-2265-2292-0, lire en ligne), p. 409
  2. a et b Angiosperm Phylogeny Website, consulté le 21 juin 2010
  3. a et b NCBI, consulté le 21 juin 2010
  4. DELTA Angio, consulté le 21 juin 2010

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :