Emanuele Gianturco

politicien italien

Emanuele Gianturco
Illustration.
Fonctions
Ministre des Travaux publics du royaume d'Italie (it)

(1 an, 5 mois et 8 jours)
Monarque Victor-Emmanuel III
Président du Conseil Giovanni Giolitti
Gouvernement Giolitti III
Prédécesseur Pietro Carmine (it)
Successeur Pietro Bertolini (en)
Ministre de la justice du Royaume d'Italie

(7 mois et 22 jours)
Monarque Humbert Ier
Victor-Emmanuel III
Président du Conseil Giuseppe Saracco
Gouvernement Saracco
Prédécesseur Adeodato Bonasi (it)
Successeur Francesco Cocco-Ortu (en)

(2 mois et 26 jours)
Monarque Humbert Ier
Président du Conseil Antonio di Rudinì
Gouvernement Di Rudinì III
Prédécesseur Antonio di Rudinì
Successeur Giuseppe Zanardelli
Ministre de l'Instruction publique du royaume d'Italie (it)

(1 an, 6 mois et 7 jours)
Monarque Humbert Ier
Président du Conseil Antonio di Rudinì
Gouvernement Di Rudinì II
Di Rudinì III
Prédécesseur Guido Baccelli
Successeur Giovanni Codronchi (it)
Député du royaume d'Italie (en)

(22 ans, 7 mois et 29 jours)
Élection 23-30 mai 1886
Réélection 23-30 novembre 1890
6-13 novembre 1892
26 mai-2 juin 1895
21-28 mars 1897
3-10 juin 1900
6-13 novembre 1904
Législature XVIème, XVIIème, XVIIIème, XIXème, XXème, XXIème et XXIIème
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Avigliano (Deux-Siciles)
Date de décès (à 50 ans)
Lieu de décès Naples (Italie)
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Parti politique modéré

Emanuele Gianturco (, Avigliano - , Naples), né Luca Emanuele Gianturco, est un juriste et homme politique italien.

BiographieModifier

Emanuele nait à Avigliano dans la province de Potenza, en 1857. Il étudie ensuite à l'Université de Naples où il est diplômé en Jurisprudence. Il obtient aussi un diplôme de Maître de Musique au Conservatoire San Pietro a Majella de Naples.

Il est nommé Sous-Secrétaire d’État de la Grâce et de la Justice durant le Gouvernement Giolitti I du 15 mai au 22 octobre 1893. Du 10 mars 1896 au 17 septembre 1897, il est Ministre de l'Instruction publique sous le Gouvernement Rudini II puis le Gouvernement Rudini III. Il est ensuite Ministre de la Justice et de la Grâce du 18 septembre au 14 décembre 1897 puis une seconde fois durant le Gouvernement Saracco I du 24 juin 1900 au 15 février 1901. Le 29 mai 1906, il est nommé Ministre des Travaux publics et il le restera jusqu'au 6 novembre 1907.

Gianturco meurt à Naples le , quatre jours après avoir été démis de ses fonctions de Ministre des Travaux publics du Royaume d'Italie.

OuvragesModifier

Emanuele Gianturco publie également plusieurs livres dont :

  • Sistema del diritto civile (Système du droit civil en français).
  • (it) Istituzioni di diritto civile italiano, Firenze, Barbèra, (lire en ligne) (Institutions de droit civil en français).

SourcesModifier

Liens externesModifier