Guido Baccelli

médecin et politicien italien

Guido Baccelli
Illustration.
Guido Baccelli, en 1916
Fonctions
Ministre de l'Instruction publique
Gouvernement Cairoli III
Depretis IV
Depretis V
Prédécesseur Francesco De Sanctis
Successeur Michele Coppino
Gouvernement Crispi IV
Crispi IV
Prédécesseur Ferdinando Martini
Successeur Emanuele Gianturco
Gouvernement Pelloux I
Pelloux II
Prédécesseur Luigi Cremona
Successeur Nicolò Gallo
Ministre de l'Agricolture, de l'Industrie et du Commerce
Prédécesseur Silvestro Picardi
Successeur Luigi Rava
Député du Royaume d'Italie
– ?
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Rome (Italie)
Date de décès (à 85 ans)
Lieu de décès Rome (Italie)
Nationalité Italien
Diplômé de La Sapienza
Profession Médecin

Guido Baccelli (, Rome - , Rome) est un médecin et homme politique italien.

BiographieModifier

Après la prise de Rome en 1870, Guido Baccelli connait une ascension sociale et politique rapide en raison de son patriotisme durant les événements. En 1872, il est nommé Président du Conseil Supérieur de la Santé, charge qu'il gardera jusqu'en 1877 puis de 1887 à 1915, date du début de la Première Guerre mondiale. Partisan de la gauche historique, il est élu député en 1874 aux côtés de Giuseppe Garibaldi, le père de l'Italie moderne, dont il devient un ami et collaborateur. De 1875 à 1913 il est également conseiller municipal de la ville de Rome.

De 1881 à 1900, il obtient sept fois la charge de Ministre de l'Instruction Publique du Royaume d'Italie (une de ses destitutions temporaires en 1896 fut la cause d'un mouvement estudiantin mené par Filippo De Nobili) durant les gouvernements Cairoli III, Depretis IV, Depretis V, Crispi III, Crispi IV, Pelloux I et Pelloux II. De 1901 à 1903, durant le gouvernement Zanardelli, il est Ministre de l'Agriculture, de l'Industrie et du Commerce.

Œuvres principalesModifier

  • Ascoltazione e percussione nella Scuola romana, Dalla Tipografia Forense, Rome, 1857.
  • Patologia del cuore e dell’aorta (3 volumes), Dallo Stabilimento Tipografico, Rome, 1863-1866.
  • La Malaria di Roma, estratto dalla Monografia della Città di Roma e della Campagna Romana, Tipografia Elzeviriana, Rome, 1878.
  • La via delle vene aperta ai medicamenti eroici, Tip. Nazionale Ditta G. Bertero e C., Rome, 1907.

SourcesModifier