Ouvrir le menu principal

Eléni Antoniádou

femme de science et personnalité publique grecque

Eléni Antoniádou
Description de cette image, également commentée ci-après
Eléni Antoniádouu en juin 2019
Naissance
Thessalonique (Grèce)
Nationalité Drapeau de la Grèce grecque

Eléni Antoniádou (grec moderne : Ελένη Αντωνιάδου), née en 1988 à Thessalonique en Grèce, est une personnalité publique grecque, fondatrice de Transplants without Donors[1].

Biographie

Eléni Antoniádou obtient en 2009 une licence de l'Université de Grèce-Centrale en sciences informatiques, puis une maîtrise à l'University College de Londres. Elle obtient ensuite un Master en 2012 en bio-ingénierie à l'université de l'Illinois[2].

Lors de ses études, elle intègre en tant que stagiaire étudiante un programme de la NASA (le programme NASA Academies ouvert chaque été pour les étudiants[3]) au sein du Ames Research Center[4].

En 2012, elle crée la société Transplants without Donors qui conçoit des organes artificiels à base de cellules souches du patient[5],[6].

Eléni Antoniádou participe en 2016 et 2017 aux 2e et 3e éditions du Parlement européen[7] de la Santé[1],[8]. En 2018 et 2019, elle est membre du jury de l'office européen des brevets décernant les prix de l'inventeur de l'année[9].

Elle est choisie en 2019 par la société Mattel pour représenter un de ses nouveaux modèles de poupées Barbie dans la collection "Femmes inspirantes"[10].

Prix et honneurs

  • femme de l'année en 2013 lors de la cérémonie des FDM Everywoman In Technology Awards à Londres[11].
  • 2015 : 30 Under 30 Healthcare décerné par le magazine Forbes[12]
  • 2014 : Women's Initiative Award décerné par la Fondation Cartier[6]
  • 2016 Giuseppe Sciacca International Award for Science and Research[13]

Controverses

En septembre 2019, un professeur assistant grec de l'université Diderot à Paris (Costas Bouyioukos) devient suspicieux des réalisations affichées par Eléni Antoniádou. Il effectue ses recherches et les publie sur Facebook, où ses idées sont reprises par Greek Hoaxes. Voici la liste des fausses réalisations d'Eléni Antoniádou[14],[15]:

  • Elle participe au premier transplant d'une trachée artificielle lors de ses dernières années d'étude à UCLA, mais le client rejeta le transplant et décéda, alors qu'Antoniádou proclame une réussite historique dans les médias.
  • Elle n'a pas travaillé "plusieurs années" à la Nasa mais y a juste effectué un stage de 10 semaines.
  • Elle ne possède pas de doctorat (PhD) mais 2 masters.
  • Son entreprise Transplants Without Donors ne semble pas avoir d'existence légale.

Notes et références

  1. a et b Biographie d’Eléni Antoniádou, www.leaders-europe.com (consulté le 16 janvier 2018)
  2. (en) Antoniadou Eleni, « The interplay of matrix rigidity and mechanical stretching for the development of artificial skin », Université d'Illinois (thèse),‎ (lire en ligne, consulté le 9 mars 2019)
  3. Sandra May, « NASA Academies », sur NASA, (consulté le 9 mars 2019)
  4. (en) Engineering IT Shared Services, « BIOE students win big at Cozad », sur bioengineering.illinois.edu (consulté le 9 mars 2019)
  5. Brice Lahaye, Eleni Antoniadou, chercheuse grecque passionnée par la Nasa, www.lefigaro.fr, 22 août 2017 (consulté le 16 janvier 2018)
  6. a et b Lucile Quillet, Eleni Antoniadou, 27 ans, chercheuse, www.lefigaro.fr, 6 mars 2015 (consulté le 16 janvier 2018)
  7. (en) « European Health Parliament (EHP) Third Edition » [PDF], sur healthparliament.eu, (consulté le 10 mars 2019)
  8. (en) Interview with Eleni Antoniadou – EHP President 2016, www.healthparliament.eu, 8 avril 2016 (consulté le 16 janvier 2018)
  9. European Patent Office, « Le jury », sur www.epo.org (consulté le 24 juin 2019)
  10. (en-US) GCT, « World-leading scientist Eleni Antoniadou becomes first Greek Barbie », sur Greek City Times, (consulté le 9 mars 2019)
  11. Aurore Le Perff, « Eleni Antoniadou - Première femme grecque déclinée en poupée Barbie », sur lepetitjournal.com, (consulté le 13 novembre 2019).
  12. (en) 2015 30 Under 30: Healthcare, www.forbes.com (consulté le 16 janvier 2017)
  13. (en-US) Hellenic News, « https://hellenicnews.com/18896-2/ », sur Hellenic News of America, (consulté le 24 juin 2019)
  14. (en) Kostas Kallergis, Why Greeks question this role model's credentials, www.bbc.com, 20 septembre 2019 (consulté le 6 novembre 2019)
  15. (nl) Peter Mijlemans, Knappe NASA-onderzoekster kreeg ene na andere onderscheiding en zelfs haar eigen Barbie-pop, tot een professor iets opviel..., www.nieuwsblad.be, 21 septembre 2019 (consulté le 6 novembre 2019)

Liens externes