Ekurhuleni

municipalité métropolitaine du Gauteng, Afrique du Sud

Métropole d'Ekurhuleni
East Rand
Drapeau de Métropole d'Ekurhuleni
Drapeau
Administration
Pays Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Gauteng Province
Maire
Mandat
Mzwandile Masina (ANC)
2016-
Démographie
Population 3 178 470 hab. (2011)
Densité 1 609 hab./km2
Géographie
Coordonnées 26° 10′ 38″ sud, 28° 13′ 19″ est
Superficie 197 500 ha = 1 975 km2
Divers
Municipalité depuis
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud
Voir sur la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Métropole d'Ekurhuleni

Ekurhuleni (« place de paix » en tsonga) est l'une des huit municipalités métropolitaines d'Afrique du Sud située dans la province du Gauteng. Elle administre les communes et villes de la région est du Witwatersrand (East Rand). Elle est l'une des 5 districts municipaux de la province et l'une des 6 municipalités métropolitaines du pays.

Le chef-lieu de la municipalité métropolitaine d'Ekurhuleni est situé à Germiston.

En 2015, Ekurhuleni a rejoint le mouvement Fab City, suivant l'appel lancé par le maire de Barcelone, Xavier Trias, à ce que toutes les villes du monde deviennent autosuffisantes pour 2054[1].

GéographieModifier

Fondée en 2000 à la place de l'ancienne région métropolitaine de East Rand, Ekurhuleni est entourée par les municipalités de districts de Tshwane, Metsweding, Nkangala, Sedibeng et Johannesburg.

Zone urbaineModifier

Selon le recensement de 2011[2], les populations des différentes zones urbaines de la municipalité d'Ekurhuleni sont notamment les suivantes :

Quartier Superficie (km2) Population (2011) Langues maternelles dominantes
Alberton 77,16 121 536 Afrikaans (42%), Anglais (34%), Zoulou (6%), Sotho (5%)
Benoni 175,55 158 777 Anglais (41%), Afrikaans (19%), Zoulou (17%)
Boksburg 162.35 260 321 Afrikaans (28%), Anglais (18%), Zoulou (14%), Pedi (9%), Xhosa (8%), Sotho (7%)
Brakpan 182,81 73 080 Afrikaans (47%), Anglais (16%), Zoulou (14%)
Daveyton 14,45 127 967 Zoulou (37%), Pedi (13%), Xhosa (11%), Sotho (10%), Tsonga (9%)
Duduza 11,23 73 295 Zoulou (64%), Sotho (16%)
Edenvale 20,03 49 292 Anglais (72%), Afrikaans (11%)
Etwatwa 20,83 151 866 Zoulou (44%), Tsonga (12%), Pedi (12%), Sotho (7%), Xhosa (6%), Ndebele (6%)
Germiston 143,27 255 863 Anglais (24%), Afrikaans (16%), Zoulou (16%), Xhosa 9%, Pedi 7%, Sotho 7%
Katlehong 55,36 407 294 Zoulou (37%), Sotho (22%), Xhosa (13%), Pedi (9%)
Kempton Park 149,05 171 575 Afrikaans (34%), Anglais (26%), Zoulou (8%), Pedi (7%)
KwaThema 14,70 103 727 Zoulou (55%), Xhosa (8%), Sotho (7%), Pedi (7%), Tswana (6%)
Langaville 10,10 54 710 Zoulou (46%), Pedi (11%), Tsonga (10%), Xhosa (8%)
Nigel 139,07 38 318 Afrikaans (43%), Zoulou (23%), Anglais (16%)
Springs 183,50 121 610 Afrikaans (30%), Zoulou (20%), Anglais (15%), Pedi (8%), Xhosa (7%)
Tembisa 42,08 463 109 Pedi (33%), Zoulou (21%), Tsonga (13%), Xhosa (7%)
Tokoza 9,43 105 827 Zoulou (40%), Sotho (21%), Xhosa (18%)
Tsakane 19,75 135 994 Zoulou (57%), Sotho (10%), Pedi (7%), Xhosa (6%)
Vosloorus 32,10 163 216 Zoulou (46%), Sotho (17%), Xhosa (8%), Pedi (7%)
Wattville 2,17 25 667 Zoulou (47%), Sotho (13%), Pedi 10%, Xhosa (7%)

DémographieModifier

PopulationModifier

La population de la municipalité d'Ekurhuleni est estimée à 3 178 470 habitants en 2011. La municipalité comptait 51,21 % -1 627 724- d'hommes contre 46,95 % -1 550 747- de femmes dans sa population en 2011. Elle a une densité de 1609,10 hab./km²[3].

Évolution de la population
2011
3 178 470
(Sources : Adrian Frith)

LanguesModifier

Selon le recensement de 2001, la démographie s'établissait selon les tableaux suivant :

Langue Population %
Zoulou 754 411 30,42 %
Afrikaans 321 103 12,95 %
Sotho du Nord 282 641 11,40 %
Sotho du Sud 278 398 11,22 %
Anglais 277 950 11,21 %
Xhosa 213 389 8,60 %
Tsonga 141 484 5,70 %
Tswana 76 896 3,10 %
Swati 45 357 1,83 %
Southern Ndebele 44 496 1,79 %
Venda 25 753 1,04 %
Autres 18 396 0,74 %

Répartition racialeModifier

La population y est majoritairement noire. Selon le recensement de 2011, la municipalité compte 13 959 habitants dont 78,74 % -2 502 769 personnes- de Noirs, 15,81 % -502 439 personnes- de Blancs, 2,70 % -85 910 personnes- de Coloureds, 2,14 % -68 058 personnes- d'Indiens ou d'Asiatiques-. La population d'Ekurhuleni était composée de 0,61 % —19 294 personnes— de personnes n'entrant dans aucune de ces catégories[3].

Historique récent de la composition ethno-raciale d'Ekurhuleni (en %)
2011[3]
Noirs 2 502 769 hab. (78,74 %)
Blancs 502 439 hab. (15,81 %)
Coloureds 85 910 hab. (2,70 %)
Indiens ou asiatiques 68 058 hab. (2,14 %)
Autres 19 294 hab. (0,61 %)

Culture et patrimoineModifier

Modifier

Logo

Le logo d'Ekurhuleni est doté d'un fond blanc sur lequel le logo prend la forme d'une figure humaine stylisée et comportant les couleurs du drapeau national de l'Afrique du Sud.

La couleur noire de l'ellipse qui forme la tête de la figure humaine représente l'importance du charbon dans la région. Le triangle jaune entre la tête et le corps de la figure représente l'industrie de l'extraction de l'or. La couleur verte de la figure humaine représentent l'environnement et l'agriculture. La grande forme bleue du côté gauche de la figure illustre l'importance des secteurs de l'aviation et de l'eau qui constituent une partie importante de l'économie locale. La forme rouge du côté droit sert à la fois à équilibrer le logo et à le relier au drapeau national[4].

Blason

Le blason est employé exclusivement par le Bureau du maire d'Ekurhuleni. Il a également été adopté en 2002. Le thème des armes se rapporte au nom Ekurhuleni, qui signifie une place de paix en tsonga. Le firmament bleu contient un symbole de paix graphique. La colombe blanche symbolise l'esprit de paix et la branche d'olivier symbolise la croissance de cette paix. Au bas du bouclier se trouve la représentation de la force historique de la région, de l'or et les minéraux. En haut, à gauche est le symbole de la fusion nucléaire qui représente le développement et le progrès scientifiques, les ambitions sociales et économiques de la région. Le coin supérieur droit du bouclier présente une combinaison de deux instruments de musique, une corne de koudou et une trompette. Ils symbolise le lien avec la dimension spirituelle apportée à travers la pratique des arts. Ces trois éléments du bouclier forment une représentation holistique des besoins humains: grandir, travailler et apprendre. Deux femmes Pedi vêtues de vêtements traditionnels sont représentées des deux côtés comme des partisanes. Ceux-ci représentent l'éducation et l'orientation familiale. Les feuilles de chêne à la base du blason représentent la promesse de croissance et entre les feuilles est le symbole de l'eau - la ressource-clef de la vie. La devise, « Prosper in Peace », exprime la mission essentielle et l'espoir de la région d'Ekurhuleni[5].

Politique et administrationModifier

Résultats des élections municipales de 2016Modifier

La ville a obtenu le meilleur score en matière de gouvernance parmi tous les municipalités d'Afrique du Sud[6].

Le conseil municipal est composé de 224 membres élus au scrutin proportionnel mixte. 112 sont élus au scrutin uninominal à un tour dans 112 circonscriptions, tandis que les 112 autres sont choisis sur les listes des partis de sorte que le nombre total de représentants des partis soit proportionnel au nombre de votes reçus. Lors des élections du 3 août 2016, le Congrès national africain (ANC) a perdu sa majorité au conseil pour la première fois. L'ANC a ensuite formé une coalition avec le Congrès indépendant africain, le Congrès panafricaniste, l'Alliance patriotique et l'Association des contribuables indépendants d'Afrique du Sud.

Le tableau suivant présente les résultats des élections de 2016[7],[8].

Partis Votes Sièges
Ward Liste Total % Ward Liste Totale
Congrès national africain 436 190 438 961 875 151 48,6 76 33 109
Alliance démocratique 307 664 306 709 614 373 34,2 35 42 77
Combattants pour la liberté économique 102,242 99,770 202,012 11.2 1 24 25
Congrès indépendant africain 14 709 14 810 29 519 1,6 0 4 4
Parti Inkatha de la liberté 8940 9345 18 285 1,0 0 2 2
Front de la liberté 7,991 8,059 16,050 0.9 0 2 2
Parti chrétien-démocrate africain 3908 3754 7662 0,4 0 1 1
Congrès panafricain d'Azanie 3836 3743 7579 0,4 0 1 1
Alliance patriotique 2272 2499 4771 0,3 0 1 1
Congrès du peuple 2209 2504 4713 0,3 0 1 1
Association indépendante des contribuables d'Afrique du Sud 3067 1219 4286 0,2 0 1 1
Indépendant 3675 3675 0,2 0 0
Mouvement démocratique uni 1435 2109 3544 0,2 0 0 0
Autres 2283 5298 7581 0.4 0 0 0
Total 900 421 898 780 1 799 201 100.0 112 112 224
Votes nuls 16 086 15 783 31 869

Liste des mairesModifier

Nom Dates du mandat Parti Qualité
Bavumile Vilakazi (°1955-†2019) 2000 2001 ANC Ambassadeur d'Afrique du Sud en Ouganda (2002)
Duma Nkosi 2001 2008 ANC Membre du Parlement sud-africain (1994-2001), Président du comité de l'Assemblé nationale sur les minéraux et l'énergie (1997-2001)
Lentheng Helen Ntombi Mekgwe 2008 2011 ANC Maire de Nigel (1995-2000), Présidente du Conseil métropolitain d'Ekurhuleni (2001-2008)
Mondli Gungubele 2011 2016 ANC Député du Ministère des Finances (2018-2019)
Mzwandile Masina   2016 En cours ANC Député du Ministère du Commerce et de l'Industrie (2014-2016)


Notes et référencesModifier

  1. « Fab City Global Initiative », sur fab.city (consulté le 28 février 2020)
  2. Recensement 2011
  3. a b et c « Census 2011 - Ekurhuleni Metropolitan Municipality », census2001.adrianfrith.com (consulté le 27 mars 2020)
  4. Bruce Berry, Ekurhuleni Metropolitan Municipality (South Africa), fotw.info, (lire en ligne)
  5. A ten year history of Ekurhuleni, Germinston, Municipalité d'Ekurhuleni, , p. 7-9
  6. « Info » [JPG], pbs.twimg.com
  7. « Results Summary – All Ballots: Ekurhuleni », Independent Electoral Commission (consulté le 27 mars 2020)
  8. « Seat Calculation Detail: Ekurhuleni », Independent Electoral Commission (consulté le 27 mars 2020)

Liens externesModifier