Ehud

personnage biblique

Ehud
Illustration.
Ehud assassine le roi Églon
Miniature d'un manuscrit du Speculum humanae salvationis, vers 1360, ULB Darmstadt, Hs 2505.
Titre
Deuxième juge d'Israël
Prédécesseur Othoniel
Successeur Samgar
Biographie
Nom de naissance אֵהוּד בֶּן־גֵּרָא
Nationalité Israélite de la tribu de Benjamin
Père Guéra

Ehud (ou Ehoud, ou Aod) (hébreu : אֵהוּד בֶּן־גֵּרָא) est le deuxième des juges d'Israël[1].

PrésentationModifier

Son histoire est contée au 3e chapitre du Livre des Juges.

Récit bibliqueModifier

La judicature d'Othoniel offre une période de paix de quarante ans. À sa mort, le peuple d'Israël fait à nouveau ce qui déplaît à Dieu[2]. En représailles, ce dernier donne la victoire à Églon, roi de Moab, qui asservit le peuple d'Israël pendant dix huit ans[3].

À l'issue de cette période, Dieu donne au peuple d'Israël un libérateur en la personne d'Ehud, fils de Guéra, de la tribu de Benjamin[4].

Ehud libère le peuple de l'asservissement en utilisant la ruse. Il se présente à Églon pour lui offrir un cadeau muni d'une épée au côté droit. Églon ne se méfie pas car il ignore que Ehud est gaucher. Dès qu'il se retrouve seul avec le roi, Ehud le tue[5] ; puis sort du palais comme si de rien n'était. Il prend la fuite à Seïra[6] et rameute une partie du peuple d'Israël en sonnant de la trompette dans la montagne d'Éphraïm[7]. Mille hommes de Moab sont tués par les Israélites [8] garantissant sa victoire et une période de paix de quatre-vingts ans[9].

Samgar succède à Ehud comme juge d'Israël[10].

Notes et référencesModifier

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.110
  2. Jg 3,12
  3. Jg 3,14
  4. Jg 3,15
  5. Jg 3,21
  6. Jg 3,26
  7. Jg 3,27
  8. Jg 3,29
  9. Jg 3,30
  10. Jg 3,31

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :