Edwige Jagellon (1457-1502)

femme politique polonaise
Edwige Jagellon
Jadwiga Jagiellonka.JPG
La princesse Edwige Jagellon. Elle n'est pas encore mariée, ce qui se voit à sa coiffure.
Fonction
Duchesse de Bavière
Titres de noblesse
Duchesse
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Jadwiga JagiellonkaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Georges de Bavière (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Élisabeth de Bavière (en)
Marguerite de Bavière (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Edwige Jagellon (en polonais Jadwiga Jagiellonka; * à Cracovie; † à Burghausen), aussi appelée Edwige de Burghausen, est duchesse de Bavière-Landshut de 1479 à 1502 en tant qu'épouse du duc Georges de Bavière.

BiographieModifier

Elle est fille de Casimir IV Jagellon, roi de Pologne et archiduc de Lituanie, et de son épouse Élisabeth de Habsbourg, fille d'Albrecht II. Son frère Vladislas IV de Bohême est roi de Bohême à partir de 1471.

Le mariage de LandshutModifier

Au printemps 1474 commencent les négociations entre les cours de Landshut et de Cracovie sur un mariage entre Edwige et le duc Georges, fils aîné du duc régnant Louis IX de Bavière, duc de Bavière-Landshut. Comme elle et son fiancé sont apparentés par leur grand-mère commune, une dispense papale est nécessaire et est accordée pour le mariage.

Le mariage a lieu le mariage à Landshut. Les festivités durent six jours, en la présence de l'empereur Frédéric III et de deux princes électeur. Elles sont entrées dans l'histoire comme l'un des mariages les plus brillants du Moyen Âge. Aujourd'hui encore, la ville de Landshut célèbre tous les quatre ans la Landshuter Hochzeit (de) (les « noces de Landshut »).

 
Mariage de 1475; le carrosse de la princesse Edwige est escorté du futur duc Georges le Riche. Salle d’apparat de l'hôtel de ville de Landshut. Peinture de August Spieß, Rudolf Seitz, Ludwig Löfftz et Konrad Weigand, fin du XIXe siècle.

Duchesse de Bavière-LandshutModifier

 
Georges le Riche et Edwige Jagellon sur une fenêtre de l'hôtel de ville de Landshuter.

La duchesse Edwige vit après son mariage, comme ses devancières, au Burg zu Burghausen (de), où elle aurait donné naissance à cinq enfants, dont seulement deux filles, Élisabeth de Bavière (de) et Marguerite de Bavière (de) atteignent l'âge adulte. Le mariage n'a pas été considéré comme particulièrement heureux, mais l'opinion selon laquelle elle avait été bannie et exilée à Burghausen immédiatement après leur mariage ne correspond pas aux faits.[réf. souhaitée]

Edwige meurt à Burghausen en 1502, un an avant son mari. Elle est enterrée dans l'église du monastère cistercien de Raitenhaslach, lieu traditionnel d'enterrement des membres de la maison de Wittelsbach morts à Burghausen. Sa tombe était visible jusqu'à la sécularisation en Bavière dans le cadre des suites du recès d'Empire. À sa place, une plaque commémorative a été fixé au sol de l’église, avec le soutien des promoteurs du mariage de Landshut.

À la mort du duc Georges, et en absence d'héritier mâle, éclate en 1504 la guerre de Succession de Landshut.

AscendanceModifier

Notes et référencesModifier

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Hedwig Jagiellonica (1457–1502) » (voir la liste des auteurs).

Sur les autres projets Wikimedia :

SourceModifier