Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lafond.
Edmond Lafond
Titre de noblesse
Comte romain
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Homme de lettresVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Autres informations
Distinction

Étienne-Edmond, comte Lafond (, Paris - , Paris), est un homme de lettres français.

BiographieModifier

Fils d'Antoine-Narcisse Lafond, petit-fils de Jean-Marie Harlé d'Ophove et neveu d'Ernest Lafond[1], il devient auditeur au Conseil d'État sous la Monarchie de Juillet[2]. Créé Comte romain par le pape en 1849, il devient président de l'Œuvre du Denier de Saint-Pierre.

Marié à Marie du Temple de Chevrigny, petite-fille de Louis-René du Temple de Chevrigny et nièce de Félix-Guillaume Merlin de Maingoval, il est le beau-père du duc Louis de Pérusse des Cars.

PublicationsModifier

  • Dante, Pétrarque, Michel-Ange, Tasse sonnets choisis traduits en vers et précédés d'une étude sur chaque poete (1848)
  • La Vie nouvelle (traduction, 1848)
  • De la Renaissance catholique en Angleterre (1849)
  • La Voie douloureuse des papes (1860)
  • La confession du vetturino : Souvenir d'un voyage en Italie (1862)
  • Lorette et Castelfidardo : Lettres d'un pèlerin (1862, 1876)
  • L'Héritière, nouvelle (1863)
  • Un médecin sous la Terreur, suivi d'autres nouvelles [la Confession du vetturino ; l'Espion flamand ; Barmounty Manor ; Et après ? la Folie contagieuse ; Vedina ; le San-Pietrino ; l'Héritière] (1864)
  • Histoire de la bella Romula (1864)
  • Rome, Lettres d'un pèlerin (1864)
  • Histoire des chaines de S. Pierre et de la confrérie qui porte ce nom a Rome (1868)
  • Le pèlerinage d'Assise en 1868 (1869)
  • La table de la Cène, à Rome: méditations et souvenirs (1869)
  • Rome dans sa grandeur vues, monuments anciens et modernes, description, histoire, institutions, édifices religieux et profanes ... (1870)
  • Rome œcuménique, lettres à un ami (1870)
  • Le pèlerinage d'Assise : histoire de saint François d'après les monuments (1870)
  • La Salette, Lourdes, Pontmain... (1872)
  • Dorothée vierge et martyre: tragédie (1873)
  • Le poème de Rome (1874)
  • Poésies inédites (1876)
  • Saint Jean de Capistran, drame chrétien [en quatre actes]:suivi de La dévotion à la croix ; et de A. secrète offense secrète voyance, drames de Calderon traduits de l'Espagnol (1877)

Notes et référencesModifier

  1. Famille Lafond sur genea-bdf
  2. Amable Regnault, Histoire du Conseil d'État depuis son origine jusqu'à ce jour: contenant sa composition, son organisation intérieure, ses attributions, etc. avec des notices biographiques et ornée de costumes et d'autographes, 1851

SourcesModifier

  • Mgr Louis-Édouard Pie, Éloge funèbre de M. Etienne- Edmond, comte Lafond, 1877
  • Priez pour le repos de l'âme d'Etienne-Edmond Comte Lafond, décédé le ..., 1876
  • Alfred Mézières, Lettres, sciences, arts: Encyclopédie universelle du XXe siècle, Volume 8, 1908