Dora Carrington

peintre britannique

Dora Carrington, née le à Hereford, dans le comté du Herefordshire, et morte le à Newbury (Berkshire), est une artiste peintre et décoratrice britannique.

Dora Carrington
Image dans Infobox.
Dora Carrington, debout, en compagnie de Lytton Strachey.
Naissance
Décès
(à 38 ans)
Newbury, Berkshire
Nom de naissance
Dora de Houghton Carrington
Nationalité
Activité
Formation
Mouvement
Père
Samuel Carrington (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Charlotte Houghton (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Noël Carrington (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint

BiographieModifier

 
Dora Carrington : Lytton Strachey.
 
Dora Carrington : Lytton Strachey, 1916.

Elle est la quatrième de cinq enfants. Elle fréquente un lycée de jeunes filles qui valorise l'art, et ses parents l'inscrivent à des cours particuliers de dessin. Elle gagne une bourse pour la Slade School of Fine Art à Londres, où elle rencontre John Nash et Mark Gertler. Elle noue une liaison avec ce dernier.

Elle n'emploie pas son prénom de Dora, se faisant appeler Carrington.

Elle rencontre l'intellectuel Lytton Strachey, en 1915, à Garsington Manor, chez Ottoline Morrell. Elle s'éprend de lui. Il est homosexuel, mais elle a pour lui un amour platonique indéfectible. En 1917, Carrington et Gertler se séparent, et lorsque Strachey achète une maison avec un moulin à eau à Tidmarsh, Carrington s'installe avec lui.

En 1918, elle rencontre Ralph Partridge, un ami de son jeune frère. Ralph Partridge travaille à la Hogarth Press, pour le compte de Leonard Woolf. Il tombe amoureux d'elle et il l'épouse en 1921. Carrington, refusant de quitter Strachey, Partridge et Strachey achètent une maison appelée Ham Spray, à Ham (Wiltshire), où ils vivent tous trois.

L'art de Carrington s'étend aux enseignes, au mobilier et au carrelage. Elle couvre de fresques l'intérieur de Ham Spray et réalise des bois gravés pour la Hogarth Press, la maison d'édition de Virginia Woolf. Elle réalise de nombreux portraits de Lytton Strachey, d'amis et de proches du Bloomsbury Group, ainsi que des paysages anglais. Son activité de peintre est peu connue de son vivant, car elle ne signait pas ses œuvres et les exposait rarement.

Atteint d'un cancer de l'estomac, Lytton Strachey meurt en janvier 1932. Inconsolable et dépressive, Carrington se donne la mort à l'aide d'un fusil de chasse deux mois plus tard.

Elle est redécouverte durant les années 1970, avec l'édition de sa correspondance, en particulier avec l'écrivain David Garnett, et le regain d'intérêt que connaît le Bloomsbury Group.

FilmsModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

 
Dora Carrington : Le Moulin de Tidmarsh.
  • (en) Dora Carrington, Lettres and Extracts From Her Diaries, Jonathan Cape, 1970
  • Michael Holroyd, Carrington, Flammarion, 1995 ; Le Livre de poche, 2002
  • (es) Gerald Brenan, Diarios sobre Dora Carrington y otros escritos (1925-1932), editorial Confluencias, 2012
  • (en) Gretchen Gerzina, Carrington : A Life, W.W. Norton, 1989
  • (en) David Boyd Haycock, A Crisis of Brilliance: Five Young British Artists and the Great War, Old Street Publishing, 2009
  • (en) Jane Hill, The Art of Dora Carrington, Black, 1994
  • (en) Frances Partridge, « Carrington, Dora de Houghton (1893–1932) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, (lire en ligne)  

articles connexesModifier

Liens externesModifier