Ouvrir le menu principal

Herefordshire

comté anglais
Ne doit pas être confondu avec Hertfordshire.

Herefordshire
Blason de Herefordshire Drapeau de Herefordshire
Herefordshire
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Région Midlands de l'Ouest
Statut Autorité unitaire
Comté cérémoniel
Comté traditionnel
Démographie
Population 183 600 hab. (2011)
Densité 71 hab./km2
Géographie
Superficie 2 580 km2

Le Herefordshire /ˈhɛɹɪfədʃə(ɹ)/[1] est un comté traditionnel d'Angleterre. Il est situé dans les Midlands de l'Ouest, à la frontière du pays de Galles. Il doit son nom à son chef-lieu, la ville de Hereford. Administrativement, il constitue depuis 1998 une autorité unitaire.

GéographieModifier

Le comté est entouré par le Shropshire au nord, le Worcestershire à l'est, le Gloucestershire au sud et le pays de Galles à l'ouest. Il est traversé par la Wye, l'une des plus longues rivières de Grande-Bretagne.

HistoireModifier

Dans l'Antiquité, le sud du Herefordshire fait partie du territoire occupé par les Dobunni. Après la conquête romaine, la ville de Magnis se développe non loin de l'actuel village de Kenchester.

Le nom du comté vient de sa ville principale et capitale, Hereford, qui signifie « Gué d'armée » en vieil anglais[2].

De 1974 à 1998, le Herefordshire est réuni au Worcestershire au sein du comté de Hereford and Worcester (en).

Villes et citésModifier

ImagesModifier

PolitiqueModifier

Depuis 2010, le Herefordshire comprend deux circonscriptions électorales :

Nom Nombre d'électeurs
(2010)
Député
Hereford and South Herefordshire 71 352 Jesse Norman (Parti conservateur)
North Herefordshire 66 711 Bill Wiggin (Parti conservateur)

Notes et référencesModifier

  1. Prononciation en anglais britannique retranscrite selon la norme API. Voir (en) « Meaning of Herefordshire in English », sur Cambridge dictionary (consulté le 5 septembre 2019)
  2. (en) Adrian Room, Dictionary of Place Names in the British Isles, Bloomsbury Reference, (ISBN 0-7475-1511-5), p. 170.

 

Liens externesModifier