Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colas.
Dominique Colas
Dominique Colas (cropped).jpg
Dominique Colas lors du colloque international « Sortir du communisme, changer d'époque » organisé par Fondapol en partenariat avec la Fondation Robert-Schuman, le 4 novembre 2009.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse

Dominique Colas, né le 14 août 1944 à La Baule en France, est un politologue français, professeur agrégé de science politique à l'Institut d'études politiques de Paris (IEP). Il est depuis 2014 professeur émérite à Sciences po et chercheur au CERI.

Sommaire

FormationModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Après des études au lycée Mignet à Aix-en-Provence, au lycée Thiers à Marseille et au lycée Henri-IV à Paris, Dominique Colas obtient une licence puis un diplôme d'études supérieures (DES) de philosophie à la Sorbonne en 1967, sous la direction de Jean Wahl, puis un DES de science politique à l'université Paris 1 en 1972.

Il soutient en 1980 un doctorat d'État en science politique sous la direction de Maurice Duverger[1],[2]. Sa thèse s'intitule La théorie du parti révolutionnaire chez Lénine et ses implications politiques et il en tire un ouvrage. Dominique Colas obtient en 1981 l'agrégation de science politique.

ActivitésModifier

Professeur de philosophie dans l'enseignement secondaire puis à l'université, il est professeur de science politique à l'IEP de Paris depuis 1995. Devenu professeur émérite il enseigne à la PSIA de Sciences po[3], notamment la théorie politique de la guerre et sur la Russie.

Il a été un des membres de la direction de l'Association for the Study of Nationalities et a organisé pour elle avec Sciences po une conférence internationale à Sciences Po en 2008[4].

PublicationsModifier

Ouvrages de Dominique ColasModifier

  • Principes du léninisme. La théorie du parti révolutionnaire et ses implications politiques, Paris, 1980, 2 tomes, 650 p.
  • Freud et les éditions  Payot, Payot, 1989, comprenant D.Colas, "Freud lecteur de De Saussure".
  • Citoyenneté et nationalité, Gallimard, coll. « Folio Histoire », 2004.
  • Le Léninisme. Philosophie et sociologie politiques du léninisme, Paris, PUF, 1982, 296 p. (version condensée et remaniée de sa thèse d'État) ; 2e édition augmentée, PUF, « Quadrige », 1998.
  • Textes constitutionnels soviétiques, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1987.
  • Lénine et le léninisme, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1987.
  • Le Glaive et le Fléau. Généalogie du fanatisme et de la société civile, Éditions Grasset, 1991. Traduit en roumain et en anglais (Stanford University Press)
  • La Pensée politique, Larousse, 1992.
  • avec François Châtelet, Olivier Duhamel, Évelyne Pisier et Pierre Bouretz, Histoire des idées politiques, PUF, 1993.
  • Sociologie politique, PUF, 1994 ; 2e édition avec une introduction inédite, PUF, « Quadrige », 2002. Traduit en géorgien, en russe, en roumain et en portugais
  • Textes constitutionnels français et étrangers, Larousse, 1994.
  • Les Constitutions de l'URSS et de la Russie, 1900-1993, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1997.
  • Dictionnaire de la pensée politique. Auteurs. Œuvres. Notions, Larousse, 1997.
  • avec Anne Gazier, Georges Mink, Jean-Christophe Romer, Gérard Wild, Anatoli Vichnevski, L'Europe post-communiste, PUF, 2002.
  • Races et racismes de Platon à Derrida. Anthologie critique, Plon, 2004.
  • Daniel Borrillo et Dominique Colas, L’homosexualité de Platon à Foucault : Anthologie critique, Paris, Plon, (ISBN 978-2259197656)
  • Lénine, Fayard, 2017

Direction d'ouvragesModifier

  • L'État de Droit. Travaux de la mission sur la modernisation de L'État, PUF, 1987.
  • L'État et les corporatismes. Travaux de la mission sur la modernisation de L'État, PUF, 1988.
  • avec Claude Emeri, Droit, Institutions et systèmes politiques, Mélanges en l'honneur de Maurice Duverger, PUF, 1988.
  • avec Claude Emeri et Jacques Zylberberg, Nationalité et citoyenneté. Perspectives en France et au Québec, PUF, 1990.
  • Oleg Kharkhordin et Dominique Colas, How to Do things with Publics, Cambridge Scholars Publishing, 2009

Participation à des ouvrages collectifsModifier

  • "Logique et structure du discours sur la nation de De Gaulle et des communistes (1940-1946)" in Courtois et Lazar, Cinquante ans de passion française. De Gaulle et les communistes, 1991.
  • "De l'absence de société civile sous le communisme à sa faiblesse dans le post-communisme" Sous la direction de Stéphane Courtois, Le jour se lève : l'héritage du totalitarisme en Europe, 1953-2005, Mayenne, Éditions du Rocher, coll. « Démocratie ou totalitarisme », , 493 p. (ISBN 978-2268057019)
  • "LA « SOCIETE CIVILE »  : UN SPECTRE QUI HANTE L’EUROPE COMMUNISTE ET POST-COMMUNISTE" in Stéphane Courtois (dir.), Sortir du communisme, changer d'époque, PUF, septembre 2011

Blog de rechercheModifier

« Les images du globe dans l’espace public », sur Blogs.sciences-po.fr (consulté le 15 juillet 2018)

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier