Dom Juan ou le Festin de Pierre (téléfilm, 1965)

Dom Juan ou le Festin de Pierre est un téléfilm franco-belgo-canadien (1965) de Marcel Bluwal, d'après la pièce de théâtre homonyme de Molière.

SynopsisModifier

Dom Juan est un homme libre, au grand dam de son valet Sganarelle qui assiste, impuissant, à la course vers l'abîme de son maître niant l’existence de Dieu, parjurant, blasphémant et bravant le châtiment divin.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

CommentairesModifier

Les intérieurs apparaissent étonnamment sobres. Une grande partie des scènes a été tournée dans la saline royale d'Arc-et-Senans de Claude Nicolas Ledoux, les Grandes Écuries du château de Chantilly, un salon vide du Trianon-Palace à Versailles, ainsi que sur la plage d'Hardelot au nord du Touquet, initiative audacieuse à l'époque.

C’est davantage sur l’itinéraire du Dom Juan de Molière, sa quête personnelle, qu’insiste Marcel Bluwal. Il n’hésite d’ailleurs pas à glisser dans le film une référence au Don Quichotte de Cervantès. Le mythe de la séduction qu'évoque habituellement don Juan s’efface derrière le récit d’un homme affranchi de la crainte de Dieu et résolu à affronter son destin.[réf. nécessaire]

Voir aussiModifier