Ouvrir le menu principal

Dolmens de Pech Laglaire

dolmens de Gréalou, France

Dolmens de Pech Laglaire
Image illustrative de l’article Dolmens de Pech Laglaire
Dolmen 2 de Pech Laglaire
Présentation
Nom local Dolmens du Mas-de-Pégouriès
Type Dolmen
Période Néolithique
Protection Logo monument historique Classé MH (1978)
Caractéristiques
Géographie
Coordonnées 44° 32′ 05″ nord, 1° 51′ 55″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Commune Gréalou

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Dolmens de Pech Laglaire

Géolocalisation sur la carte : région Occitanie

(Voir situation sur carte : région Occitanie)
Dolmens de Pech Laglaire

Géolocalisation sur la carte : Lot

(Voir situation sur carte : Lot)
Dolmens de Pech Laglaire

Le site du Pech Laglaire, d'après le nom de la colline attenante (parfois aussi orthographié Pech Laglayre), sur la commune de Gréalou, dans le département du Lot, regroupe trois dolmens, dénommés respectivement dolmen 1, 2 et 3, situés à proximité immédiate les uns des autres dans un rayon de 200 mètres. Ces dolmens sont parfois aussi appelés dolmens du Mas-de-Pégouriès[1], du nom du hameau le plus proche. Les dolmens 1 et 2 sont classés monuments historiques depuis 1978.

Dolmen 1Modifier

44° 32′ 05″ N, 1° 51′ 45″ E Le dolmen est situé au point culminant de la colline du Pech Laglaire. Il est orienté selon l'azimut 121°. Son tumulus est de forme ovale (18 mètres x 15 mètres).


Dalle Longueur Épaisseur Largeur
Table 1,95 m 0,30 m 1,95 m
Orthostate droit 3,20 m 0,27 m 0,90 m
Orthostate gauche 3,55 m 0,25 m 1 m
Chevet 1,40 m 0,10 m
Données : Inventaire des mégalithes de la France, 5-Lot[2]

Une dalle (1,50 m x 0,20 m) plantée en terre affleurant du sol peut laisser penser qu'à l'origine le dolmen n°1 était un dolmen double. La seconde chambre, totalement comblée, est visible derrière le dolmen principal. Sa position excentrée laisse supposer que sa construction est postérieure au dolmen principal. Les deux dalles de calcaire reposant au sol pourraient être les vestiges de la table de couverture.

Dolmen 2Modifier

44° 32′ 05″ N, 1° 51′ 56″ E C'est un dolmen simple de type caussenard orienté selon l'azimut 123°. Les deux orthostates et la dalle de chevet délimitent une chambre sépulcrale quadrangulaire. Le tumulus devait adopter une forme elle-même quadrangulaire ou trapézoïdale d'une dizaine de mètres de côté[3]. Le poids de la table est estimé à 7 tonnes[1].

Des travaux de restauration et une étude archéologique du site y ont été menés d'avril à juin 2013[4].

Dalle Longueur Épaisseur Largeur
Table 3,15 m 0,50 m 2,10 m
Orthostate droit 3,20 m 0,30 m 1,15 m
Orthostate gauche
(brisé en 2 morceaux)
3,25 m 0,27 m 1,10 m
Chevet 1,50 m 0,20 m 0,75 m
Données : Inventaire des mégalithes de la France, 5-Lot[2]

Une partie du mobilier funéraire qui y a été découvert lors de fouilles anciennes est conservée au musée de Cahors sous la mention de «Communal de Gréalou» : 114 perles en test de coquillage, 2 perles annulaires en jayet, 11 perles annulaires en calcite, 1 perle en os à gorges, 1 perle à pointe, une coquille perforée, une pointe de flèche cassée, une pendeloque faite dans un galet plat[2].

Propriété de la commune de Gréalou, le dolmen 2 est inscrit depuis 1998 au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France (via Podiensis). À proximité immédiate du dolmen 2, se trouve une croix ancienne qui atteste de la christianisation des lieux de culte anciens[3].

Dolmen 3Modifier

44° 31′ 58″ N, 1° 52′ 00″ E Ce dolmen est fortement endommagé. Il n'en demeure que deux orthostates et un morceau de la table. La chambre sépulcrale a été remblayée avec de la pierraille. Le tumulus circulaire (17 mètres de diamètre) est lui assez bien conservé. Le dolmen est orienté selon l'azimut 120°.

Dalle Longueur Épaisseur Largeur
Fragment de table 1,50 m 0,25 m 1,50 m
Orthostate droit 2,55 m 0,30 m
Orthostate gauche 2,40 m 0,20 m
Données : Inventaire des mégalithes de la France, 5-Lot[2]


BibliographieModifier

  • Jean Clottes, Inventaires des mégalithes de la France, 5-Lot ,Supplément à Gallia préhistoire, Éditions du CNRS, , 552 p. (ISBN 978-2222019459).  
  • Jean Clottes, « Les dolmens du Lot : réutilisations et destructions à l'époque moderne », Bulletin de la Société préhistorique de France, t. 60, nos 7-8.,‎ , p. 438-446 (DOI 10.3406/bspf.1963.3929, lire en ligne)

Notes et référencesModifier

  1. a et b Bruno Marc, Dolmens et menhirs du Quercy, Sète, Nouvelles Presses du Languedoc, , 165 p. (ISBN 9782354140366)
  2. a b c et d Clottes 1977, p. 111 op. cit.
  3. a et b Panneau descriptif du Parc régional naturel des Causses du Quercy
  4. La Dépêche du Midi avril 2013