Dixtuor

ensemble musical de dix personnes

En musique, un dixtuor, après le nonette, désigne :

Page de titre du Dixtuor d'Ange Flégier, premier usage du terme (vers 1899).

Ensemble musicalModifier

Mozart, dans ses divertissements ou ses sérénades utilise parfois l'écriture pour dixtuor comme dans son étonnant Divertimento no 4, en si♭ majeur, K. 186, pour 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 cor anglais, 2 cors et 2 bassons[1].

Quand l'ensemble est formé de cinq fois deux mêmes instruments, le dixtuor est souvent appelé « double quintette ». La Suite persane d'André Caplet par exemple, basée sur des thèmes orientaux originaux, est écrite pour un « double quintette à vent », soit 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 cors et 2 bassons[2]. La cinquième Petite symphonie de Darius Milhaud est dédiée à la même formation, mais la quatrième est un « dixtuor (ou double quintette) à cordes » pour 4 violons, 2 altos, 2 violoncelles, 2 contrebasses parfois jouée par un orchestre à cordes.

Le dixtuor peut aussi se faire accompagnateur

Origine du terme françaisModifier

La paternité du terme « dixtuor » revient au compositeur Ange Flégier[7],[8], qui l'utilise pour la première fois pour son Dixtuor, créé aux Concerts-Rouge en 1898[9] et publié vers 1899[10].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Divertimento in B-flat major, K.186/159b (Mozart, Wolfgang Amadeus) - IMSLP », sur imslp.org (consulté le 5 août 2020)
  2. « Suite persane pour deux flûtes, deux hautbois, deux clarinettes, deux cors et deux bassons (André Caplet) », sur Bru Zane Media Base (consulté le 5 août 2020)
  3. Florent Schmitt (1870-1958), Lied et scherzo. Op. 54, (lire en ligne)
  4. « Messe, Igor Stravinsky », sur brahms.ircam.fr (consulté le 5 août 2020)
  5. « Petite valse européenne », sur www.jeanfrancaix.com (consulté le 5 août 2020)
  6. Patrice Sciortino, Kaleidophone, (lire en ligne)
  7. « Larousse mensuel illustré : revue encyclopédique universelle / publiée sous la direction de Claude Augé », sur Gallica, (consulté le 5 août 2020)
  8. « La Vedette : politique, sociale et littéraire... », sur Gallica, (consulté le 5 août 2020)
  9. Oeuvres musicales de Ange Flégier de 1866 à 1915 (lire en ligne), p. 5
  10. Ange Flégier (1846-1927), Dixtuors. Basson, cor, clarinette, flûte, hautbois, quintettes à cordes (lire en ligne)