Discussion:Mécanique du vol de l'hélicoptère

Dernier commentaire : il y a 1 an par Bernard de Go Mars dans le sujet Vol stationnaire
Autres discussions [liste]
  • Admissibilité
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives
  • Commons

Dynamique de battement de la pale - Analyse fréquentielle modifier

Bonjour,

Je souhaite échanger à propos des paragraphes autour du diagramme de Bode dans le chapitre Dynamique de battement de la pale.

Les analyses fréquentielles ne sont pas ma tasse de thé, mais j'ai un problème avec la phrase suivante : "Une variation d'un degré du pas cyclique des pales se traduit, après stabilisation du nouveau plan balayé par l'extrémité de la pale, par une variation d'un degré exactement de l'inclinaison du disque du rotor.".

Je la comprends ainsi : "une variation de x degrés du calage des pales via le plateau cyclique provoque une variation de x degrés de l'inclinaison du disque rotor". Je ne vois pas comment cela pourrait être possible. En considérant des pales au profil cylindrique, il est évident que la variation d'inclinaison du disque rotor serait nulle. Je pense donc que cette affirmation n'est pas vraie en général.

Toujours sur le même sujet, je ne comprends pas comment est obtenue la fonction de transfert utilisée. En considérant un amortissement ξ est nul, le coefficient proportionnel de la fonction de transfert (2ξ) est nul lui aussi. Il me semble que cela fait perdre beaucoup d'intérêt à l'étude de cette fonction.

Cordialement, --HeliSquirrel (discuter) 20 avril 2021 à 19:45 (CEST)Répondre

Bonjour HeliSquirrel,
Première point : l'affirmation de l'équivalence pas <=> battement ne vaut pas pour n'importe quel profil. La conclusion de l'expérience de pensée avec un profil cylindrique est juste : par raison d'axisymétrie, l'action sur le pas (du reste, sur le pas collectif aussi bien que sur le cyclique) avec un tel profil n'aurait effectivement aucun effet et le disque ne basculerait pas. Mais ce profil n'a pas grand intérêt puisque sa polaire est désespérément plate. L'équivalence n'est vérifiée que pour un profil qui porte (c.a.d. avec une polaire non plate).
Deuxième point : Indépendamment de la fonction de transfert, on peut se faire une idée intuitive de l'équivalence pas <=> battement en observant le pas cyclique par rapport au plan du disque  : un échelon de pas cyclique engendre un moment de basculement du disque. Le disque bascule, le pas "par rapport au disque" diminue, jusqu'à s'annuler. Le moment s'annule alors aussi, le disque est en équilibre. Un dessin du profil de la pale vue par un observateur placé latéralement par rapport à l'hélicoptère permet de se convaincre de l'égalité entre le pas commandé "par rapport au moyeu" et l'inclinaison résultante du disque.
Enfin, la fonction de transfert est effectivement formulée pour le cas général du coefficient d'amortissement, et pas particulièrement pour le cas où il est nul. La valeur intéressante de la fonction de transfert est celle correspondant à la fréquence de rotation du rotor ( ). Pour cette valeur, les numérateur et dénominateur sont égaux, pour toutes valeurs du coefficient d'amortissement. Piafheleco (discuter) 6 mai 2021 à 22:35 (CEST)Répondre

Vol stationnaire modifier

J'effectue ce jour, sous votre contrôle, quelques corrections dans l'explicitation du théorème des quantités de mouvement (section Vol stationnaire). Présentée ainsi, cette section pourra peut-être servir aux enseignants qui se risquent dans la pédagogie de cette notion de Quantité de Mouvement (qui, à une époque, n'était plus au programme). Amicalement, Bernard de Go Mars (discuter) 14 août 2022 à 11:34 (CEST)Répondre

Revenir à la page « Mécanique du vol de l'hélicoptère ».