Ouvrir le menu principal
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

«dérégulation»,Modifier

« Utilité : «La dérégulation progressive des marchés de l'électricité et du gaz dans le monde, ...»


S'agit-il d'une «dérégulation», ou bien au contraire d'une ouverture à la concurrence, régulée?


Difficile de croire à un "big-brother"...Modifier

Je ne suis pas spécialement pour (plutôt contre...) ce compteur (et encore moins pour le gouvernement actuel!) mais bon, quand je lis qu'Edf (ou autre opérateur) saura dans quelle pièce on se trouve, j'ai du mal à y croire!! Pour le savoir, il faudrait que chaque prise de courant et/ou chaque appareil électrique du logement ait un capteur qui dira au compteur "espion" qu'il est en fonction?? Faudrait aussi que l'opérateur vienne vérifier combien de pièces il y a dans le logement, et si c'est une chambre ou autre pièce!!! Ce n'est plus 2/300 Euros qu'on va payer mais plusieurs milliers d'Euros pour équiper tous nos appareils et prises de courant de capteurs qui communiqueront avec le compteur "intelligent"!! Cela mesurera avec précision (ou pas...) les pics de consommation pour tels moments de la journée de l'ENSEMBLE des consommateurs électrique en FONCTION dans le logement et c'est tout! A supposer que le fournisseur d'électricité puisse savoir dans quelle pièce je me trouve, je quitte la France directement pour la Chine!! Mais bon, moi je pense que c'est comme pour les lampes à "économie" (ça consomme moins, mais ça crame plus vite que les lampes classiques, sans oublier que ça bousille la santé...) d'énergie ; les nouvelles plaques d'immatriculation ; le changement d'amortisseurs de voitures si une trace d'huile apparait dessus, alors qu'un amortisseur complètement vide, donc sans trace d'huile passera au contrôle et sera un GROS danger sur la route... ; l'OBLIGATION d'acheter un décodeur TNT voir carrément un téléviseur neuf pour continuer à regarder la télévision ; plus bien d'autres chose, pour faire marcher le commerce... C'est UNIQUEMENT une question de gros sous tout ça... Je ne demande juste qu'on me démontre COMMENT le fournisseur d'électricité pourra savoir dans quelle pièce on se trouve?? Lors de la pose du nouveau compteur, les ouvriers feront un relevé précis du nombre de pièces avec le nombre de prises, leurs emplacements ainsi que le type d'appareils qui seront branchés dessus et pourquoi pas poser des scellés sur chaque prise pour pas qu'on "trompe" le compteur??????

Si quelqu'un a la réponse, je suis preneur et je mange mon chapeau...

Je n'ai pas la réponse, n'ayant pas les compétences techniques adéquates, mais l'article du Monde était là-dessus assez clair. Mais que ce soit pour expliquer le mécanisme ou pour infirmer cette information, un complément serait effectivement le bienvenu, en s'appuyant sur des publications fiables (j'entends : non-promotionnelles). Cordialement Huesca (d) 11 août 2010 à 16:15 (CEST)
C'est impossible! Le fournisseur d'électricité saura que tel logement consomme tant de kilowatts instantannés de telle heure à telle heure mais ne saura pas si c'est le grille-pain ou le radiateur d'appoint ou l'aspirateur, sauf si chaque appareil consommateur serait équipé d'un "mouchard" disant qu'il est branché.
Bonjour. Il ne pourra évidemment pas y avoir de distinction entre les différents équipements, autre que la puissance consommée mesurée. Mais c'est déjà pas mal : on arrive facilement sur une courbe de consommation à faire la différence entre la consommation de fond (PC, lampes, chauffage, etc.) et la consommation ponctuelle forte (bouilloire, four, plaques électriques). Ainsi, si on voit une augmentation de la consommation de 2000W à 19h30, qui s'arrête à 20h et n'est pas renouvelée, on pourra en déduire "M. X commence à préparer à manger à 19h30". Évidemment, cela reste très flou et est loin d'être fiable. --Olivier Genest (d) 11 août 2010 à 17:59 (CEST)
On peut également trouver des éléments de réponse dans un avis publié sur le site de la CNIL : http://www.cnil.fr/la-cnil/actu-cnil/article/article/2/les-compteurs-electriques-intelligents-en-questions/ . Cela pourrait servir de source pour cette partie de l'article. --Olivier Genest (d) 18 août 2010 à 23:01 (CEST)

Je suis daccord pour dire que ce sera une sorte d'espion mais juste pour dire que tel client consomme telle puissance au lieu de tel quartier ou secteur branché sur un transformateur consomme tant, comme c'est de nos jours. Je sais que plus tard les modems des fournisseurs d'accès à Internet seront équipés de mouchards, mais là je doute fort qu'on équipe tous les appareils consommateurs de courant de mouchard et qu'en plus l'opérateur vienne faire un repérage dans chaque pièce du logement pour connaitre le nombre de prises, ce qu'il y a de branché dessus. A moins que, comme pour les téléspectateurs qui participent à l'Audimat, on aura une télécommande et à chaque utilisation d'un appareil électrique faudra le signaler?? Si tout cela arrive, la France sera la référence en matière de dictature!! Quoique, on y arrive petit à petit déjà sans ce nouvel "espion"...


Salutations.

Contresens dus à une mauvaise traductionModifier

Dans l'introduction je lis ceci : "Les compteurs intelligents permettent notamment l'établissement de factures en temps réel, aidant le client à repérer les postes qui lui coûtent le plus ou qui gaspillent le plus d’énergie."
Que veut dire "établissement de factures en temps réel" ? Littéralement, cela veut dire que le fournisseur peut fabriquer des factures à n'importe quel moment. Par exemple envoyer une facture toutes les 10 minutes, comme ça, juste pour s'amuser. N'est-ce pas plutôt "facturation de la consommation réelle", ce qui veut dire que les factures sont établies à intervalles réguliers, tous les mois ou deux mois comme maintenant, mais qu'elles correspondent à une consommation réelle et pas estimée. Merci de me répondre si oui ou non mon interprétation est correcte (YES/NO). Concernant l'affirmation selon laquelle le client peut repérer les postes qui lui coutent le plus, j'imagine qu'il s'agit de connaitre la consommation individuelle des appareils électriques. Je crois que c'est totalement faux, ces compteurs ne permettent pas de faire cela pour l'instant. Si vous avez des informations sur cette technologie, merci de préciser où et quand elle sera déployée. Sinon merci d'effacer les information erronées. (Message non signé de Utilisateur:Wikimartin le 19/08/2010 à 15:10)

Pour la facturation, ces compteurs permettent deux choses :
  • effectuer des facturations basées sur la consommation réelle ;
  • établir des facture très régulièrement, puisque par exemple en France il est prévu que les compteurs seront relevés chaque jour.
Pour l'étude de la consommation et la réduction des dépenses, le client va avoir accès à ses courbes de consommation et il va pouvoir ainsi identifier quand est-ce qu'il consomme le plus, et faire le lien entre ses activités et sa consommation d'énergie. En mettant ces informations en face des informations tarifaires (heures pleines, heures creuses, heures de pointe, etc.), il va pouvoir optimiser sa consommation d'énergie et déplacer sa forte consommation vers des heures creuses. Il réalisera ainsi des économies.
L'introduction a donc une formulation maladroite qui n'est pas pour autant fausse.
--Olivier Genest (d) 19 août 2010 à 16:22 (CEST)
Tel que c'est formulé, je suis d'accord pour dire que c'est du simili-français (typique à certains contributeurs de Wikipedia ?), autrement dit ça ne veut rien dire de tel, donc c'est forcément faux. Tout comme l'expression "coût peu négligeable" utilisé plus bas (dans le sous-section "Inconvénients") pourrait être qualifié de français "grand nègre" (puisque ce n'est pas du "petit nègre"). Bon, on a quand même compris vaguement que ces compteurs Linky payants, imposés et à faire financer par les abonnés, sont supposés permettre dans l'avenir une analyse "en temps réel" des postes de consommation ? A moins que ladite "facturation en temps réel" n'est censée s'appliquer à un tiers revendeur de l'électricité à une fraction des abonnés. Johannjs (d) 25 septembre 2010 à 22:41 (CEST)

Inconvénients et coût de LinkyModifier

La rubrique inconvénient ne me semble pas très générique et parle surtout du projet Linky français... Peut-être faudrait-il la déplacer ?
Concernant le coût, il semble que malgré le battage médiatique fait autour de ce sujet, cela n'occasionne en fait pas de surcout pour les usagers : cela fait partie de l'investissement habituel du réseau de distribution. (cf communiqué de presse du ministère : http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=18415 ).
--Olivier Genest (d) 26 septembre 2010 à 14:16 (CEST)

Scission de la section Projet LinkyModifier

À regarder l'ensemble de l'article, je crois que la section Projet Linky mériterait sa propre page afin de rebalancer l'article. Cette section compte pour le tiers du texte à l'heure actuelle et pourrait très bien être scindée et remplacée ici par 3 paragraphes et un {{article détaillé}}. Oui, non, peut-être? — Bouchecl (dring) 17 juillet 2011 à 18:49 (CEST)

En effet, le projet Linky possède une part bien trop importante dans cet article, et qui plus est, à sérieusement mettre à jour.
Il serait d'ailleurs intéressant d'agrémenter les sections traitant des compteurs intelligents dédiés au gaz et à l'eau, car les données sont soit très anciennes pour le gaz (expérimentation récente avec 4 entreprises, différente de celle menée sur Everblue), soit à vocation publicitaire pour l'eau (Arad, il a "spammé" sa publicité sur de nombreux articles parlant des compteurs d'eau et de la télérelève afin d'y glisser le lien de son site ...
-- Adtz (d) 3 janvier 2013 à 22:09 (CET)

Risque de cancerModifier

Quelqu'un a indiqué ceci :

Ces ondes à haute fréquence pourraient être cancérogènes[réf. nécessaire], d'autant que, dans les zones urbaines, l'ensemble des réseaux électriques des immeubles et les raccordements au concentrateur seraient concernés.

On ne laisse pas entendre que le CPL aurait des effets cancérigènes sans avoir des sources sérieuses. La seule source indiquée est un article citant les Robins des Toits qui ne parle pas de risque de cancer. Seudo (d) 30 juillet 2013 à 10:46 (CEST)

D'accord avec Seudo pour ce retrait (en l'absence de sources de qualité). Abaca (d) 30 juillet 2013 à 11:47 (CEST)

LinkyModifier

Bonjour, j'ai vu que ça avait déjà été discuté plus haut et j'ai supprimé une bonne partie du chapitre sur Linky, le compteur ayant son propre article. Je pense que l'article est plus équilibré ainsi (avec un sous chapitre sur Linky qui explique juste ce que c'est et les étapes de son déploiement rapidement). Coccico2345 (discuter) 12 octobre 2015 à 12:22 (CEST)

Liens externes modifiésModifier

Bonjour aux contributeurs,

Je viens de modifier 6 lien(s) externe(s) sur Compteur communicant. Prenez le temps de vérifier ma modification. Si vous avez des questions, ou que vous voulez que le bot ignore le lien ou la page complète, lisez cette FaQ pour de plus amples informations. J'ai fait les changements suivants :

SVP, lisez la FaQ pour connaître les erreurs corrigées par le bot.

Cordialement.—InternetArchiveBot (Rapportez une erreur) 6 août 2018 à 15:43 (CEST)

Revenir à la page « Compteur communicant ».