Diomède de Tarse

médecin grec

Diomède de Tarse
Image illustrative de l’article Diomède de Tarse
Fresque au Mont Athos
Saint
Décès v. 302-305 
Nicée
Nationalité Grec
Fête 9 juin, 16 août

Diomède de Tarse (né à Tarse, et mort à Nicée entre 302 et 305) est un médecin grec, martyrisé en tant que chrétien ; il est vénéré comme saint par l'Église catholique et les Églises orientales[1].

BiographieModifier

Né à Tarse, il est médecin et exerce longtemps à Byzance. Il est un chrétien zélé. Visitant les prisonniers chrétiens, il est arrêté et décapité sous Dioclétien à Nicée.

CulteModifier

Pour certains synaxaires byzantins et pour les anciens martyrologes, sa fête était le 9 juin .

Dans le martyrologe romain, il est maintenant mentionné le 16 août.

Il est représenté dans une rare fresque du monastère orthodoxe serbe de Hilandar. Les îles Diomède tirent leur nom de ce saint, car Vitus Béring a aperçu ces îles le 16 août 1728, le jour où l'Église orthodoxe russe célèbre la mémoire de Saint Diomède.

RéférencesModifier

Liens externesModifier