Ouvrir le menu principal

Diocèse de Saint-Louis du Sénégal
(la) Dioecesis Sancti Ludovici Senegalensis
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Église catholique latine
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse suffragant
Affiliation Église catholique au Sénégal
Province ecclésiastique Dakar
Calendrier grégorien
Image illustrative de l’article Diocèse de Saint-Louis du Sénégal
Localisation du diocèse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Saint-Louis du Sénégal (en latin : dioecesis Sancti Ludovici Senegalensis) est une église particulière de l'Église catholique au Sénégal. Il est un des six diocèses suffragants de l'archidiocèse métropolitain de Dakar.

Sommaire

TerritoireModifier

Le diocèse de Saint-Louis du Sénégal couvre les trois régions de Saint-Louis, Matam et Louga. Son siège est la Cathédrale Saint-Louis

HistoireModifier

 
Deux religieuses aux abords de la cathédrale de Saint-Louis du Sénégal

La préfecture apostolique du Sénégal est érigée en 1763.

Par la lettre apostolique Noster Africae du [1], le pape Pie XI érige la mission sui iuris de Gambie. La préfecture apostolique du Sénégal lui cède une portion de son territoire.

Par la constitution apostolique Non semel Apostolica Sedes du [2], Pie XI change son nom en préfecture apostolique de Saint-Louis du Sénégal.

Par la constitution apostolique Peramplum territorium du [3], le pape Paul VI érige le diocèse de Nouakchott. La préfecture apostolique lui cède une portion de son territoire.

Par la constitution apostolique Christi Ecclesia du [4], le pape Paul VI élève la préfecture apostolique au rang de diocèse.

Par la constitution apostolique Universae Christianorum du [5], Paul VI érige la préfecture apostolique de Tambacounda. Le diocèse de Saint-Louis lui cède une portion de son territoire.

ÉvêquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (la) La constitution apostolique Noster Africae du 6 mars 1936, publiée aux Acta Apostolicae Sedis (AAS), vol. XXIV (1932), n° 2 (5 février 1932) p. 44 (consulté le 8 juin 2013)
  2. (la) La constitution apostolique Non semel Apostolica Sedes du 27 janvier 1936, publiée aux AAS, vol. XXVIII (1936), n° 9 (25 août 1936), pp. 284-285 (consulté le 8 juin 2013)
  3. (la) La constitution apostolique Peramplum territorium du 18 décembre 1965, publiée aux ASS, vol. LVIII (1966), n° 8, pp. 557-558 (consulté le 8 juin 2013)
  4. (la) La constitution apostolique Christi Ecclesia du 15 février 1966, publiée aux AAS, vol. LVIII (1966), n° 9, pp. 619-620 (consulté le 8 juin 2013)
  5. (la) La constitution apostolique Universae Christianorum du 13 août 1973, publiée aux AAS, vol. LXIII (1971), n° 3, pp. 202-203 (consulté le 8 juin 2013)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Joseph Roger de Benoist, Histoire de l'église catholique du Sénégal du milieu du XVe siècle à l'aube du troisième millénaire, Karthala, Paris, 2008, p. 526-531.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier