Diltiazem

composé chimique

Diltiazem
Image illustrative de l’article Diltiazem
Identification
Nom UICPA cis-(+)-[2-(2-diméthylaminoéthyl)-5-(4-méthoxyphényl)
-3-oxo-6-thia-2-azabicyclo[5.4.0]undéca-7,9,
11-trién-4-yl]éthanoate
Synonymes

Cardizem, Dilacorxr

No CAS 42399-41-7
No ECHA 100.050.707
Code ATC C08DB01
DrugBank APRD00473
PubChem 39186
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C22H26N2O4S  [Isomères]
Masse molaire[1] 414,518 ± 0,026 g/mol
C 63,75 %, H 6,32 %, N 6,76 %, O 15,44 %, S 7,74 %,
Données pharmacocinétiques
Biodisponibilité 40 %
Métabolisme hépatique
Demi-vie d’élim. 3-4,5 heures
Excrétion

rénale
Biliaire
lactique (femmes allaitant)

Considérations thérapeutiques
Voie d’administration orale

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le diltiazem est un inhibiteur calcique bradycardisant de la classe des non-dihydropyridines.

EffetsModifier

Principaux effetsModifier

  • Diminution du tonus du muscle lisse des parois artérielles
  • Augmentation du débit sanguin coronaire, et inhibition du spasme coronaire
  • Réduction de la post-charge du ventricule gauche et diminution de la consommation d’O2 myocardique
  • Inotrope négatif (diminution de la force de contraction du cœur)

Effets secondairesModifier

IndicationModifier

Le diltiazem est principalement indiqué dans :

Noms commerciauxModifier

  • Progor
  • Herben
  • Altiazem
  • Cardizem
  • Cartia XT
  • Tiazac
  • Tiazac XC
  • Tiamate
  • Taztia XT
  • Tildiem, en particulier en Europe
  • Adizem
  • Viazem
  • Dilatam
  • Dilzem
  • Angiozem
  • Dilatem
  • Dilcardia
  • Diltelan
  • Diltime
  • Dyalec
  • Filazem
  • Tildiem
  • Vasmulax
  • Vasocardol & Vasocardol CD, en Australie
  • Zandil
  • Zemtrial
  • Angizem CD
  • Angizem
  • Dilcontin SR en Inde
  • Dilt-CD
  • Dilt-XR
  • Corzem en Jordanie

MécanismeModifier

 
180 mg Cardizem capsule

Le diltiazem est un puissant vasodilatateur[2].

RéférencesModifier

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Stephen E. O'Connor, Alain Grosset et Philip Janiak, « The pharmacological basis and pathophysiological significance of the heart rate-lowering property of diltiazem », Fundamental & Clinical Pharmacology, vol. 13, no 2,‎ , p. 145–53 (PMID 10226758, DOI 10.1111/j.1472-8206.1999.tb00333.x)

Lien externeModifier