Dürnstein

commune autrichienne
(Redirigé depuis Diernstein)
Page d’aide sur l’homonymie Ne doit pas être confondu avec Dürrenstein (montagne).

Dürnstein
Blason de Dürnstein
Héraldique
Dürnstein
Vue de la ville et le château
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Drapeau de Basse-Autriche Basse-Autriche
District
(Bezirk)
Krems
Maire Johann Schmidl (ÖVP)
Code postal A-3601
Immatriculation KR
Indicatif 43+ (0) 2711
Code Commune 3 13 04
Démographie
Population 869 hab. ()
Densité 52 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 23′ 44″ nord, 15° 31′ 13″ est
Superficie 1 671 ha = 16,71 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Basse-Autriche
Voir sur la carte administrative de la zone Basse-Autriche
City locator 14.svg
Dürnstein
Géolocalisation sur la carte : Autriche
Voir sur la carte administrative d'Autriche
City locator 14.svg
Dürnstein
Géolocalisation sur la carte : Autriche
Voir sur la carte topographique d'Autriche
City locator 14.svg
Dürnstein

Dürnstein est une ville autrichienne du district de Krems en Basse-Autriche. Situé dans le passage culturel de la Wachau au bord du Danube, le lieu est bien connu pour son château médiéval où le roi Richard Cœur de Lion fut maintenu prisonnier par le duc Léopold V.

GéographieModifier

 
Vue sur la Wachau

La petite cité, encore ceinturée de remparts, s'étire sur une assise de rochers dominant le Danube, dans l'un des sites les plus frappants de la Wachau. Elle se trouve entre la région du Waldviertel au nord et le massif du Dunkelsteinerwald au sud.

 
Vue générale de Dürnstein. On voit l'abbaye et, au-dessus, le vieux château (cliché d').

La superficie de la municipalité est de 16,71 km2 dont environ 60 % sont couverts de forêts. L'ancienne commune de Loiben au sud-est a été rattachée en 1971. Dürnstein se trouve à une altitude de 209 m. En 2001, la population était de 931 habitants et la densité de 55 hab/km2.

HistoireModifier

Le village de Loiben est cité pour la première fois en 860, au cours d'une donation du roi Louis II de Germanie aux archevêques de Salzbourg. En 1002, le roi nouvellement élu, Henri II du Saint-Empire, fait donation de terres près de Liupna, du margraviat d'Autriche (Ostarrîchi), à l'abbaye de Tegernsee, donation confirmée en 1019. Au milieu du XIIe siècle, les baillis du couvent et ministériels autrichiens de la famille de Kuenring font construire le château de Dürnstein. La ville et la forteresse sont alors fortifiées et reliées par un long mur.

 
L'église de Dürnstein.

À partir de , le roi anglais Richard Cœur de Lion est fait prisonnier à Dürnstein par le duc Léopold V de Babenberg, à la suite de leur dispute au cours de la troisième croisade. Selon la légende, le chanteur Blondel de Nesle, après de longues recherches, retrouve finalement le roi prisonnier. En , Richard est livré à l'empereur Henri VI.

Au cours des siècles suivants, la population s'installe progressivement sur la rive gauche du Danube, sous le château ; la ville est mentionnée en 1347. Le blason communal est attribué par l'empereur Frédéric III en 1476. Peu après, avant la fin du XVe siècle, Dürnstein est conquis par les troupes du roi Matthias Ier de Hongrie.

Au XVIIe siècle, vers la fin de la guerre de Trente Ans en 1645, le château est détruit par des troupes suédoises sous le commandement de Lennart Torstenson.

Les possessions de Tegernsee sont sécularisées en 1803. Le , pendant la Troisième Coalition, les troupes françaises s'opposent à des forces russes beaucoup plus nombreuses à la bataille de Dürenstein.

JumelagesModifier

Liens externesModifier