Ouvrir le menu principal

Diego Tamayo

coureur cycliste colombien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tamayo.
Tamayo Martínez est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Tamayo ; le second, maternel, souvent omis, est Martínez.
Diego Tamayo
Diego Tamayo.jpg
Tamayo avant le CLM de la Vuelta a Antioquia 2013.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
2004Café Baqué amateur
2005CAI
2008Azpiru-Ugarte
05.2012-12.2012UPV-Bancaja
2013GW Shimano
2015Barri-Trek Bicycle Store
2016Tomas Belles-Cannondale
2017Esteve-Chozas
Équipes professionnelles
2006-2007Atom
2009CarmioOro-A Style
2010CarmioOro-NGC
01.2011-04.2012WIT

Diego Alejandro Tamayo Martínez, né le à Palestina (département de Caldas)[1] est un coureur cycliste colombien. Membre d'une formation affiliée à l'UCI cinq saisons (sur six) de 2006 à 2011, il rentre en Colombie en 2013. En 2014, il retourne en Espagne et poursuit sa carrière cycliste à vélo tout terrain. Son frère cadet, Sebastián est, également, cycliste professionnel.

Repères biographiquesModifier

 
Diego avec à sa droite son frère Sebastián avant le départ de la première étape du Clásico RCN 2013.

Il commence sa carrière professionnelle en 2006 à l'âge de 22 ans après avoir partagé sa carrière amateur entre l'Italie et l'Espagne. Pendant ces deux premières saisons il court chez Atom puis repasse en amateur pendant une saison. Après avoir remporté le Tour de Navarre, il redevient professionnel dans l'équipe CarmioOro-A Style, où il devient un élément essentiel de l'équipe en montagne.

Il courut avec son frère Sebastián tout d'abord lorsque ce dernier était stagiaire en 2009 chez CarmioOro-NGC et à nouveau en 2011 chez WIT. En Europe, il se fait connaitre par l'échappée matinale, qu'il lance dès le premier kilomètre, lors du championnat du monde sur route 2010. Il reste devant pendant 170 km.

À 29 ans, après avoir passé onze ans en Espagne, il rentre en Colombie, début 2013, en compagnie de son frère Sebastián[1]. Il a partagé ses saisons entre équipes de l’Élite amateur espagnole, comme l'UPV - Bancaja, en 2012 et équipes continentales.

Son retour en Colombie n'est pas couronné de succès, en 2014, Diego Tamayo revient en Espagne et se consacre au vélo tout terrain. Fin avril - début mai, avec un club aragonais, le Zarabici, il participe au Titan Desert, une course par étapes disputée dans le désert marocain sur le modèle d'un rallye-raid. Plusieurs fois à l'attaque les jours précédents, il s'impose l'ultime jour[2].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011
UCI Europe Tour 1 248e[3] 782e[4] 341e[5] 740e[6] 393e[7]

Notes et référencesModifier

  1. a et b (es)« Diego Tamayo quiere traer sus triunfos para un equipo colombiano », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 25 mars 2013)
  2. (es)« Titán Desert by Garmin: Diego Tamayo gana la última etapa. Ondrej Fojtik vence la general final », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 2 mai 2014)
  3. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  4. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  5. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  6. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  7. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier