Le diaulos (grec ancien : δίαυλος), appelé aussi diaulique, était une course à pied faisant partie des épreuves au programme des Jeux panhelléniques, dont les Jeux olympiques antiques. Cette course pédestre était longue de deux stades (soit 1 200 pieds). Elle variait donc d'une cité à l'autre.

photographie couleurs d'un vaste espace en terre battue au pied d'un talus herbeux.
Le stade d'Olympie.

Le diaulos fut la deuxième épreuve historiquement aux Jeux olympiques, à partir de 724 et le premier à l'avoir emporté était Hypénos de Pise[1].

Le diaulos se courait aussi aux Jeux isthmiques et néméns pour les hommes adultes et aux Jeux pythiques pour les hommes et les enfants[1].

Vainqueurs célèbresModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Seul Michael Phelps dépassa en 2016 son nombre de victoires olympiques.

RéférencesModifier

  1. a b et c Golden 2004, p. 51.
  2. Moretti 1959, p. 61.
  3. Matz 1991, p. 40-41.
  4. Golden 2004, p. 37-38.
  5. Golden 2004, p. 131.
  6. Matz 1991, p. 34.
  7. Golden 2004, p. 133.
  8. Matz 1991, p. 82.
  9. Matz 1991, p. 68 et 124.
  10. Golden 2004, p. 96.
  11. Golden 2004, p. 137.
  12. Matz 1991, p. 125.
  13. Golden 2004, p. 68.
  14. Matz 1991, p. 64 et 126.

Sources bibliographiquesModifier

  • (en) Mark Golden, Sport in the Ancient World from A to Z, Londres, Routledge, , 184 p. (ISBN 0-415-24881-7).
  • (en) David Matz, Greek and Roman Sport : A Dictionnary of Athletes and Events from the Eighth Century B. C. to the Third Century A. D., Jefferson et Londres, McFarland & Company, , 169 p. (ISBN 0-89950-558-9)
  • (en) Stephen G. Miller, Ancient Greek Athletics, New Haven et Londres, Yale U. P., , 288 p. (ISBN 0-300-10083-3).
  • (it) Luigi Moretti, « Olympionikai, i vincitori negli antichi agoni olimpici », Atti della Accademia Nazionale dei Lincei, vol. VIII,‎ , p. 55-199.

Articles connexesModifier