Deutschherrnbrücke

Deutschherrnbrücke
Le pont des Deutschherrn en 2010
Le pont des Deutschherrn en 2010
Géographie
Pays Allemagne
Land Hesse
ville-arrondissement Francfort-sur-le-Main
Commune Ostend et Sachsenhausen
Coordonnées géographiques 50° 06′ 24″ N, 8° 42′ 19″ E
Fonction
Franchit Main
Fonction viaduc ferroviaire
Itinéraire Francfort-est à Hanau
Caractéristiques techniques
Type pont bow-string
Longueur 274 m
Portée principale 124,80 m
Largeur 8,80 m utiles[1].9.60 m
Matériau(x) acier
Construction
Construction 1911
Inauguration 1913
Mise en service 1913
Démolition 1947/1948
Maître d'ouvrage Deutsche Reichsbahn
Entreprise(s) usines MAN de Gustavsburg
Gestion
Concessionnaire Verkehrsgesellschaft Frankfurt
Géolocalisation sur la carte : Hesse
(Voir situation sur carte : Hesse)
Deutschherrnbrücke

Le pont de Deutschherrnbrücke est un viaduc ferroviaire à double sens franchissant le Main à Francfort, au PK 36,900 du Main[1]. Il a été construit entre 1911 et 1913 par les usines MAN de Gustavsburg pour relier la Gare de l'Est de Francfort à la ligne Francfort–Hanau et à la Gare du midi.

DescriptionModifier

La tête de pont nord se trouve dans le faubourg d'Ostend, la tête de pont sud dans le faubourg de Sachsenhausen. La mise en service du Deutschherrnbrücke, le 1er avril 1913, a permis de prolonger les lignes de transport urbain de Francfort.

 
Le viaduc vu du Nord.

Le Deutschherrnbrücke est un pont bow-string en acier. Ses deux viaducs d'accès ont une portée de 74,60 m chacun, tandis que le viaduc principal a une portée de 124,80 m. La pile nord prend appui en rive, mais la pile sud est fondée en rivière.

Le 26 mars 1945, le viaduc d'accès sud a été dynamité par un commando de la Wehrmacht pour freiner l'avance des troupes de l'armée américaine, mais dès le lendemain la ville était investie sans résistance. Un pont provisoire était mis en place à la fin de 1945 et de juillet 1947 au 3 juin 1949 il fut entièrement reconstruit.

Depuis 2011, le pont abrite un festival sonore permanent de Sam Auinger et de Bruce Odland. Deux haut-parleurs sphériques, l'un rouge, l'autre bleu, ont été posés entre les deux voies de chemin de fer : ils amplifient par des tubes acoustiques les sonorités de l'ambiance et même les vibrations des rails. Cet aménagement, SONIC VISTA, s'inscrit dans le cadre de la ceinture verte de Francfort.

BibliographieModifier

  • (de + en) Wolf-Christian Setzepfandt, Architekturführer Frankfurt am Main/Architectural Guide, Berlin, Dietrich Reimer Verlag, (réimpr. 3), 42 p. (ISBN 3496012366)
  • Kulturdenkmäler in Hessen, Ständige Konferenz der Kultusminister der Länder, en ligne sur DenkXweb (lire en ligne), « Deutschherrnbrücke »

Voir égalementModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

NotesModifier

  1. a et b Wasser- und Schiffahrtsverwaltung des Bundes, « Streckenatlas Main I » [PDF] 11 MB, (consulté le ), p. 43