Demmin

commune allemande

Demmin
Demmin
Hôtel de ville et église Saint-Bartholomé.
Blason de Demmin
Armoiries
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Arrondissement
(Landkreis)
Plateau des lacs mecklembourgeois
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Thomas Witkowski
Partis au pouvoir CDU
Code postal 17109
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
13 0 52 018
Indicatif téléphonique 03998
Immatriculation AT, DM, MC, MST, MÜR, NZ, RM, WRN
Démographie
Population 10 395 hab. ()
Densité 127 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 55′ nord, 13° 02′ est
Altitude m
Superficie 8 156 ha = 81,56 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
Demmin
Géolocalisation sur la carte : Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Voir sur la carte topographique du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Demmin
Liens
Site web www.demmin.de

Demmin est une ville allemande située dans l'arrondissement du Plateau des lacs mecklembourgeois, dans le Land du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale. Autrefois ville hanséatique, la commune est située au confluent des rivières Peene, Trebel et Tollense, dans la région historique de Poméranie occidentale. Jusqu'en 2011, elle était la préfecture de l'ancien arrondissement de Demmin.

Géographie modifier

 
La Peene près de Demmin.

Le territoire communal s'étend le long de la Peene, au confluent avec la Trebel et la Tollense, au-dessous du lac de Kummerow. Le paysage aquatique fait de la municipalité une destination populaire.

En plus du centre-ville, le territoire communal comprend les localités de Deven, Drönnewitz, Lindenfelde, Randow, Seedorf, Waldberg, et Wotenick.

Histoire modifier

Le lieu de Dimine fut mentionné, construit par les Lutici pour la première fois par le chroniqueur Adam de Brême en 1075. En 1128, l'évêque Othon de Bamberg y a rencontré le duc Warcisław de Poméranie. Par acte du , le pape Innocent II confirmait l'appartenance du domaineL au diocèse de Cammin.

Sous le règne des fils de Warcisław, Bogusław et Casimir, la cité de Demmin est devenue l'une des résidences des ducs de Poméranie. Les frères entrent en conflit acec le margrave Othon Ier de Brandebourg qui siégea Demmin en 1180. L'année suivante, Bogusław a été reconnu en tant que prince du Saint-Empire par Frédéric Barberousse.

Vers 1236, les remparts de la ville ont été renforcés et Demmin a reçu le privilège urbain selon le droit de Lübeck. L'église gothique Saint-Bartholomé est mntionnée en 1269. Située au parcours navigable de la Peene, elle devrait se proposer comme la plate-forme de redistribution des biens agricoles. À partir de 1283, Demmin était une ville de la ligue hanséatique.

Cette ville, située à plus d'une trentaine de kilomètres de la côte baltique allemande fut livrée le sans combat à l'Armée rouge. Néanmoins les soldats soviétiques se montrèrent d'une grande brutalité envers la population. Il y eut un grand nombre de suicides à cause des viols et autres atrocités commis à l'occasion du 1er mai[1]. Pendant deux jours, il y eut environ un millier de victimes civiles, sur une population de dix mille habitants[2],[3].

L'Hôtel de Ville, de style baroque, a été détruit lors de l'offensive de l'Armée Rouge. Il n'a été reconstruit à l'identique qu'en 1997-1998.

Jumelages modifier

La ville de Demmin est jumelée avec :

Attractions modifier

  • L'église Saint-Barthélémy de Demmin (Sankt Bartholomaei), située sur le marché (Markt), est une imposante église gothique en briques.
  • La Tour Ronde, ou Pulverturm
  • La Luisentor, anciennement Kuhtor
  • L'Hôtel de Ville
  • Le bosquet de Marie (Marienhain), ancien aître (cimetière) de l'Église de Marie, détruite en 1630
  • Le Musée d'arrondissement

Personnalités liées à la commune modifier

Notes et références modifier

  1. M.D.R. Fakt vom 22. September 2003
  2. Norbert Buske, Das Kriegsende in Demmin 1945. Berichte Erinnerungen Dokumente (Landeszentrale für politische Bildung Mecklenburg-Vorpommern. Landeskundliche Hefte), Schwerin 1995 et Helms 2007 (ISBN 3-9357-4995-3)
  3. 1945 : le mystérieux suicide collectif des Allemands de Demmin, L'Express, 4 décembre 2021

Articles connexes modifier

Bibliographie modifier

Liens externes modifier