Ouvrir le menu principal

De toutes mes forces

film de Chad Chenouga, sorti en 2017
Ne doit pas être confondu avec De toutes nos forces.
De toutes mes forces
Réalisation Chad Chenouga
Scénario Chad Chenouga
Christine Paillard
Acteurs principaux
Sociétés de production TS Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée h 38
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

De toutes mes forces est un film dramatique français réalisé par Chad Chenouga, sorti en 2017.

SynopsisModifier

Ce film — en grande partie autobiographique[1] — raconte l'histoire de Nassim, né de père inconnu et d’une mère algérienne installée en France, sombrant dans la drogue et la folie. Ce jeune adolescent doit faire vivre le foyer et tenter de sauver sa peau. Malheureusement sa vie bascule après la mort de sa mère au cours d'un week-end où il était parti avec ses camarades de lycée. Nassim est alors envoyé dans un foyer en banlieue parisienne. Il doit alors mener une double vie, entre son lycée huppé et le centre d'accueil dans lequel il est hébergé, mêlant culpabilité et insouciance[2].

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Sans être un film d’époque, De toutes mes forces fait suite à 17, rue Bleue, le premier film de Chad Chenouga, sorti en 2001. Il commence là où finissait ce premier film, au moment de la mort du protagoniste principal, double du réalisateur[2]. Celui-ci avait déjà raconté cet épisode crucial de sa vie dans sa pièce La Niaque, qui se déroulait il y a trente-cinq ans dans un foyer non mixte. « J'ai voulu que le film se passe aujourd'hui », dit Chad Chenouga, resté « en phase avec l'adolescence »[4].

Réception critiqueModifier

« Beau film, qui se demande, en vertu d’une revanche légitime à prendre sur la société, comment vivre avec la colère, avec l’amertume, avec le mensonge[2]. »

— Jacques Mandelbaum, Le Monde

« Le titre est plat. Le film est son contraire. Dur, ardent, mené par son réalisateur […] avec un sens étonnant du rythme et de l'authenticité. L'originalité du scénario tient à son héros (Khaled Alouach), qui, rien que par son physique, évoque un personnage à la Balzac[5]. »

— Pierre Murat, Telerama

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. L'histoire du réalisateur est cependant transposée de nos jours, dans les années 2010.
  2. a b et c Jacques Mandelbaum, « “De toutes mes forces” : la colère bleue de Chad Chenouga », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 9 mai 2017).
  3. Voir sur franceculture.fr.
  4. Voir sur leparisien.fr.
  5. Voir sur telerama.fr.

Liens externesModifier