Ouvrir le menu principal

Dawa Dachhiri Sherpa

sportif népalais

Dawa Dachhiri Sherpa
Image illustrative de l’article Dawa Dachhiri Sherpa
Dawa Sherpa vainqueur en 2012 des Traces des Ducs de Savoie (TDS) de l'UTMB.
Contexte général
Sport Ski de fond, Ultra-trail
Période active 1994 à aujourd'hui
Site officiel www.dachhiri-dawasherpa.com
Biographie
Nationalité sportive Drapeau du Népal Népal
Nationalité Népal
Naissance (50 ans)
Lieu de naissance Taksindu Solukumbu (Népal)
Taille 178 cm
Poids de forme 79 kg
Surnom Dawa
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dawa (prénom tibétain).

Dawa Dachhiri Sherpa, né le [1] à Taksindu Solukumbu au Népal, est un coureur d'ultra-trail et un fondeur népalais.

Devenu en quelques années l'un des meilleurs coureurs d'ultrafond et après avoir remporté des centaines de courses dont le mythique Ultra-Trail du Mont-Blanc, il s'est vu proposer par la Fédération olympique népalaise d'apprendre à faire du ski pour que le Népal puisse avoir un représentant aux Jeux Olympiques de Turin. Au total il comptabilise trois participations aux Jeux Olympiques (2006, 2010, 2014).

BiographieModifier

Dawa Sherpa est né dans les montagnes de l'Everest, à 2 700 m d'altitude. À 6 ans, il entre dans un monastère où il apprend le bouddhisme, les arts martiaux et la méditation. Il retourne dans son village, à l'âge de 13 ans, pour s'occuper de ses frères et sœurs à la suite du décès de son père[2].

Il gagne sa vie en travaillant comme cuisinier dans une agence qui organise des treks et apprend l'anglais grâce à une touriste néerlandaise qui lui offre des cours.

Champion d'ultra-trailModifier

Il participe à sa première course à l'âge de 25 ans à l'occasion d'une course organisée par des Suisses. C'est son frère qui remporte cette course mais Dawa Sherpa gagne deux étapes. L'année suivante, sur cette même course, il rencontre celle qui deviendra sa femme, qu'il épousera en 1998 et qu'il suivra en Suisse où il vit actuellement. Il participe à de nombreuses courses d'ultra et devient rapidement l'un des meilleurs coureurs du monde, remportant les courses les plus difficiles, se démarquant aussi bien par la facilité avec laquelle il avale les kilomètres que par son esprit sportif et surtout sa gentillesse[2],[3].

Il possède un palmarès important dans le monde du trail depuis sa première victoire en 1998 sur une étape du marathon du Verdon. Il a remporté plus de 100 courses dont l’Annapurna Mandala Trail, le Tchimbé Raid, l'Inter-Lacs, le grand raid du Mercantour, la 6000D et bien entendu l'UTMB qu'il remporte en 2003[4]. En 2010 il accroche une cinquième place au Grand Raid de La Réunion en 26 h 56 min et 33 s après avoir abandonné lors de ses deux dernières participations (2004 et 2006).

no    Course Longueur Départ Temps
1er     France,   Italie,   Suisse Ultra-Trail du Mont-Blanc 155 km 20 h 05 min 59 s
2e     France,   Italie,   Suisse Ultra-Trail du Mont-Blanc 23 h 02 min 28 s
1er     Grand Trail des Templiers 6 h 30 min 38 s
1er     6000D 63 km 4 h 41 min 56 s
2e     France,   Italie,   Suisse Ultra-Trail du Mont-Blanc 166 km 21 h 56 min 52 s
2e     6000D 63 km 4 h 47 min 23 s
1er     6000D 63 km 5 h 44 min 37 s
1er     France,   Italie,   Suisse TDS 122 km 14 h 37 min 07 s

Débuts en ski de fondModifier

 
Dawa Sherpa, porte-drapeau du Népal aux Jeux d'hiver 2010

L'arrivée de Dawa dans le monde du ski de fond n'est pas sans rappeler le pitch du film Rasta Rockett. En 2002, le Comité olympique népalais le contacte pour lui proposer d'apprendre le ski de fond... parce qu'il vit en Suisse, pays fortement doté en piste de skis, contrairement au Népal qui, bien qu'ayant les montagnes les plus élevées du monde, n'en possède aucune. Dawa apprend donc le ski de fond et devient le porte-drapeau et seul représentant du Népal aux Jeux Olympiques de Turin où il finira 94e sur 99 de l'épreuve de 15 km classique.

En 2010, après avoir pris quelques cours et côtoyé les fondeurs de l'équipe de France, il participe à nouveau aux Jeux olympiques qui ont lieu à Vancouver accompagné cette fois du skieur Kumar-Dhakal Shyam. Aux JO 2014 à Sotchi, il participe une nouvelle fois au 15 km classique.

Épreuve / Édition 15 km classique
JO 2006
  Turin
94e
56 min 47 s 1
JO 2010
  Vancouver
92e
44 min 26 s 5
JO 2014
  Sotchi
86e
55 min 39 s 3

ParrainModifier

En 2014, Dawa est le parrain du trail humanitaire Humani'Trail qui a lieu aux Diablerets, dans le canton de Vaud, en Suisse[5].

Notes et référencesModifier

  1. « Sherpa, Dachhiri Dawa », sur le site statistique de la Deutsche Ultramarathon-Vereinigung.
  2. a et b Dawa Sherpa à fond pour le Népal, 19 février 2010, Libération.fr consulté en ligne le 18 juillet 2010
  3. « Dawa Sherpa, une autre vision », lequipe.fr, 15 février 2010.
  4. « TRAIL RUNNING », sur www.dachhiri-dawasherpa.com (consulté le 15 août 2018)
  5. http://www.diablerets.ch/fr/news-humanitrail

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :