David Blackbourn

David Gordon Blackbourn, né le , est titulaire de la chaire Cornelius Vanderbilt à l'université Vanderbilt où il enseigne l'histoire de l'Allemagne et de l'Europe moderne. Auparavant, il était professeur d'histoire à l'université Harvard et directeur de l'université Minda de Gunzburg, centre pour les études européennes, de 2007 à 2012. Il est également éditeur du journal Past & Present, la publication de l'institut pour l'histoire européenne de Mayence. Il est également membre du comité consultatoire du cercle des amis de l'institut historique allemand de Washington. Il était à l'université Harvard de 1998 à 1999 puis de 2000 à 2002. Il était également président du groupe de conférence sur l'histoire de l'Europe centrale de l'association historique américaine de 2003 à 2004.

Après avoir écrit sa thèse au Jesus College de Cambridge, il devient en 1976 maître de conférences au Queen Mary College de Londres. Il rejoint ensuite en 1979 la faculté du Birkbeck College[1]. En 1992, il émigre aux États-Unis pour devenir professeur à Harvard. Il reçoit le Guggenheim Fellowship en 1994 [2]. En 2007, il est élu membre de l'académie américaine des arts et des sciences[3].

ŒuvreModifier

  • (en) Class, Religion, and Local Politics in Wilhelmine German,
  • (en) Geoff Eley, The Peculiarities of German History, (lire en ligne)
  • (en) Populists and Patricians,
  • (en) R. Evans, The German Bourgeoisie,
  • (en) Marpingen: Apparitions of the Virgin Mary in Nineteenth-Century Germany,
  • (en) The Long Nineteenth Century: A History of Germany, 1780–1918,
  • (en) The Conquest of Nature: Water, Landscape, and the Making of Modern Germany,

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Curriculum vitae de David Blackbourn » (consulté le 30 octobre 2012)
  2. (en) « David Balckbourn » (consulté le 30 octobre 2012)
  3. (en) « Book of Members, 1780–2010: Chapter B », American Academy of Arts and Sciences (consulté le 30 octobre 2012)