Ouvrir le menu principal

Daniel Rousseau

romancier et comédien français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rousseau et Valiant.
Daniel Rousseau
Description de l'image défaut.svg.
Nom de naissance Daniel Jacques Marcel Rousseau
Alias
Daniel Valiant
Naissance
Drapeau de la France Protectorat français de Tunisie
Activité principale
Distinctions
Prix des moins de 25 ans 1976
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • La Légende du goéland blanc
  • Le Violon de la liberté

Daniel Rousseau, dit Daniel Valiant, né le dans le protectorat français de Tunisie, est un écrivain, comédien et metteur en scène français. Il est notamment lauréat du « Prix des moins de 25 ans » de 1976 pour le premier tome de son diptyque La Légende du goéland blanc, publié dans la collection Signe de piste. Après une pose d'une trentaine d'années, il publie des ouvrages inédits en auto-édition, principalement des polars.

BiographieModifier

Daniel Rousseau effectue des études d'histoire et de droit à la Sorbonne[1], avant de devenir animateur de camp de vacances[2], conteur puis professeur d'histoire[3]. Il s'essaye par la suite au théâtre, comme comédien et metteur en scène[2]. Il joue avec sa compagnie au Festival Off d'Avignon en 1990 et en 1991, notamment la pièce Rimbaud nègre blanc de Maurice Lévèque[4]. Daniel Rousseau est également proviseur de lycée et effectue sa dernière année dans celui de Semur-en-Auxois, en 2011. Il prend alors sa retraite[5],[6].

Rousseau grandit dans la commune bourguignonne de Bligny-sur-Ouche et débute l'écriture dès ses douze ans, se mettant en scène avec sa famille dans des histoires d'aventure. Il débute vers 1970, alors qu'il est scolarisé au lycée, ce qu'il appellera ensuite son « premier vrai roman », un écrit nommé La Croix noire. Il le présente à la collection Nouveau Signe de piste, des Éditions de l'Épi. Les directeurs de la collection Jean-Louis Foncine et Serge Dalens lui répondent que l'idée leur plaît mais que des corrections sont à effectuer. Foncine lui propose un rendez-vous pour exposer ces problèmes. Dans une interview accordée au site web Jeux de signe, l'écrivain raconte qu'il est rentré « très troublé » de ce rendez-vous et qu'un amis lui a par la suite donné l'idée de reprendre l'histoire par l'an mil en Norvège, en lien avec une histoire que raconte la grand-mère du héros de La Croix noire. C'est alors que naît Ciel des sables[1]. Son premier ouvrage, publié en 1976 et illustré par Pierre Joubert[7], reçoit le « Prix des moins de 25 ans »[7], recompense décernée par Signe de piste depuis 1972[8].

Daniel Rousseau reprend l'écriture en 2006 avec son ouvrage auto-edité Jarbellon ou les neuf toisons d'or, suivi du Semeur d'énigmes. L'action se déroule dans son village natal de Bligny-sur-Ouche[9], qui sera le lieu de plusieurs de ses autres publications, parmi lesquelles Le Violon de la liberté[3]. Ce roman, publié en 2013, est une réécriture de La Croix noire. Le récit final, présenté comme un « prélude contemporain » à La Légende du goéland blanc, se déroule en 1967[10]. Rousseau réédite la même année son diptyque La Légende du goéland blanc avec les illustrations de Joubert, bénéficiant de l'accord de ses héritiers — l'illustrateur étant mort onze ans plus tôt[7].

En 2015, Daniel Rousseau publie son ouvrage L'Empire du monde ou le « non-livre » de la vie, un thriller qu'il avait débuté en 1978, contant l'histoire d'un groupe d'adolescents en montagne[11]. La même année il auto-édite un fac-similé d'un ouvrage de Félix Vadrot, Bligny-sur-Ouche, Côte-d'Or, sur la commune homonyme, paru en 1928 et désormais libre de droit[12],[13].

Ses ouvrages sont illustrés par ses photographies et des peintures de sa femme Brigitte Arnoud[2],[3], avec qui il organise des expositions de leurs œuvres[14],[15]. Daniel Rousseau est également organisateur du festival Arts et livres de Bligny-sur-Ouche, où sont invités artistes-peintres, écrivains et photographes[16]. Des concours de nouvelles y sont également organisés chaque année[17].

ŒuvreModifier

La Légende du goéland blancModifier

  1. Ciel des sables (ill. Pierre Joubert), Paris, Éditions de l'Épi, coll. « Nouveau Signe de piste », (notice BnF no FRBNF34295203)
    Réédité aux Éditions Jeanne de Rozereuil (auto-édition via TheBookEdition.com) en 2013, p. 219 (ISBN 978-2-9531741-8-2).
  2. La Caverne du temps (ill. Pierre Joubert), Éditions de l'Épi, coll. « Nouveau Signe de piste »,
    Réédité aux Éditions Jeanne de Rozereuil, p. 232 (ISBN 978-2-9531-7419-9).

Les Contes de la pénicheModifier

  1. Jarbellon et les neuf toisons d'or, Bligny-sur-Ouche, Éditions Jeanne de Rozeureil, , 318 p. (ISBN 978-2-9531-7415-1, notice BnF no FRBNF41304654)
  2. Le Semeur d'énigmes ou L'Anneau de Bourgogne, Bligny-sur-Ouche, Éditions Jeanne de Rozeureil, , 209 p. (ISBN 978-2-9531741-1-3, notice BnF no FRBNF42028712)

Romans indépendantsModifier

  • coécrit avec Volker Reinhard, Le Violon de la liberté, Éditions Jeanne de Rozeureil, coll. « Le Cœur entre-deux siècles »,
  • Jérémiade pour un pays meurtri, Éditions Jeanne de Rozeureil,
  • L'Empire du monde ou le « non-livre » de la vie, Éditions Jeanne de Rozeureil, , 174 p.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Michel Bonvalet, « Entretien au coin du Net avec... Daniel Rousseau », sur Jeux de piste (consulté le 7 avril 2018).
  2. a b et c Le Semeur d'énigmes ou L'Anneau de Bourgogne, Bligny-sur-Ouche, Éditions Jeanne de Rozeureil, , 209 p. (ISBN 978-2-9531741-1-3, notice BnF no FRBNF42028712), p. 3.
  3. a b et c « Bligny-sur-Ouche : le dernier roman de Daniel Rousseau est paru », sur Le Bien public, .
  4. Daniel Rousseau, « Daniel Rousseau », sur TheBookEdition (consulté le 24 juin 2018).
  5. « Défense et citoyenneté », sur Le Bien public, (consulté le 12 juin 2018).
  6. « Un nouveau proviseur au lycée », sur Le Bien public, (consulté le 12 juin 2018).
  7. a b et c Michel Bonvalet, « Fiche lecture : Ciel des sables, La caverne du temps », sur Jeux de piste, (consulté le 19 mai 2018).
  8. « L'histoire du Signe de Piste au fil des ans : 1937-2010 : du passé vers l'avenir », sur romans-scouts.com (consulté le 19 mai 2018).
  9. « Daniel Rousseau », sur Lire en pays autunois (consulté le 24 juin 2018).
  10. Michel Bonvalet, « Le Violon de la liberté, Daniel Rousseau », sur Jeux de piste (consulté le 7 avril 2018).
  11. Michel Bonvalet, « L'Empire du monde ou le « non-livre » de la vie, Daniel Rousseau », sur Jeux de piste (consulté le 7 avril 2018).
  12. « Bligny-sur-Ouche », sur TheBookEdition.com (consulté le 7 avril 2018).
  13. « Bligny-sur-Ouche : un retour dans le passé grâce à Daniel Rousseau », sur Le Bien public, (consulté le 7 avril 2018).
  14. « Bligny-sur-Ouche : exposition de paysages colorés du Maroc », sur Le Bien public, (consulté le 26 mai 2018).
  15. « Bligny-sur-Ouche : Brigitte Arnoud et Daniel Rousseau exposent », sur Le Bien public, (consulté le 26 mai 2018).
  16. « Une belle réussite pour le 3e festival « art et livres » », sur Le Bien public, (consulté le 26 mai 2018).
  17. « Bligny-sur-Ouche : Art et livres en Ouche un succès au concours », sur Le Bien public, (consulté le 12 juin 2018).

Liens externesModifier