D. S. Mirsky

écrivain russe

D. S. Mirsky, nom de plume de Dmitri Petrovitch Sviatopolk-Mirski[1] (en russe : Дмитрий Петрович Святополк-Мирский), connu aussi sous le nom de prince Mirsky, né dans le gouvernement de Kharkov le 22 août 1890 ( dans le calendrier grégorien) et mort au camp de Sevvostlag, près de Magadan le , est un homme politique russe et historien de la littérature qui a promu la connaissance et les traductions de la littérature russe en Grande-Bretagne et, inversement de la littérature anglaise en Union soviétique.

D. S. Mirsky
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Дмитрий Петрович Святополк-МирскийVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Famille
Sviatopolk-Mirski (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Yekaterina Bobrinskaya (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Conflit

BiographieModifier

Dmitri Petrovitch Sviatopolk-Mirski est le fils du prince Piotr Dmitrievitch Sviatopolk-Mirski, éphémère ministre de l'Intérieur de l'empereur Nicolas II (1904-1905), et le petit-fils du général Dmitri Sviatopolk-Mirski.

Après des études à l'université de Saint-Pétersbourg et cinq ans de service militaire en Russie, D. S. Mirsky a émigré au Royaume-Uni en 1921, où il est devenu lector au King's College de Londres. Partisan du retour des Russes blancs en Union soviétique, son mouvement permet à 10 000 exilés de revenir entre 1921 et 1925 [2]; lui-même rentre en 1932. Il publie alors plusieurs ouvrages dont L'Intelligentsia de la Grande Bretagne, un essai sur T. S. Eliot et une Histoire de la Russie[3].

Privé de la protection de Maxime Gorki, décédé en 1936, il est arrêté par le NKVD lors des « grandes purges » et meurt dans un goulag en .

BibliographieModifier

  • (en) B. Ya. Vladimirtsov (trad. du russe par Prince D. S. Mirsky), The Life of Chingis-Khan, Londres, R. Routledge & Sons, ltd, , 172 p. (OCLC 776606338)
  • D. S. Mirsky (trad. de l'anglais par Véronique Lossky), Histoire de la littérature russe : des origines à nos jours, Paris, Fayard, , 616 p. (première édition anglaise : 1926)

Notes et référencesModifier

  1. Mirsky est la transcription de son nom en anglais.
  2. Marlène Laruelle, « Les idéologies de la « troisième voie » dans les années 1920 : le mouvement eurasiste russe », Vingtième Siècle : Revue d'histoire, no 70,‎ , p. 31-46 (p.33, note 1).
  3. Mirsky 1969, p. 4.

Liens externesModifier