Ouvrir le menu principal

Marlène Laruelle

historienne française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laruelle.
Marlène Laruelle
Marlène Laruelle (2015).jpg
Marlène Laruelle en 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Site web

Marlène Laruelle, née le 21 décembre 1972 à Maisons-Alfort, Val-de-Marne, est une historienne française.

BiographieModifier

Elle est chercheur associé au Centre d'études des mondes russes, caucasiens et centre-européen (CERCEC) et à l’Observatoire des États post-soviétiques (INALCO)[1].

Ses recherches portent notamment sur la philosophie politique et les idéologies nationalistes dans le monde russe contemporain[1]. Elle s'est également intéressé à la question de l'eurasisme et de l'un de ses principaux théoriciens, Alexandre Douguine.

OuvragesModifier

  • L'idéologie eurasiste russe ou Comment penser l'empire, préface de Patrick Sériot, Paris- Montréal, l'Harmattan, « Essais historiques », 1999. (ISBN 2-7384-8258-9)
    • (en) Russian Eurasianism: An Ideology of Empire, Johns Hopkins University Press, « Woodrow Wilson Center Press », 2008. (ISBN 978-0-8018-9073-4)
  • avec Sébastien Peyrouse, Les Russes du Kazakhstan. Identités nationales et nouveaux États dans l'espace post-soviétique, préface de Catherine Poujol, Paris, Maisonneuve et Larose, « Bibliothèque d'Asie centrale », 2004. (ISBN 2-7068-1834-4)
  • avec Sébastien Peyrouse (dir.), Islam et politique en ex-URSS. Russie d'Europe et Asie centrale, actes enrichis du colloque de Kazan, avril 2004, Paris-Budapest-Torino, l'Harmattan, « Centre Asie », 2005. (ISBN 2-7475-8558-1)
  • avec Sébastien Peyrouse, Asie centrale, la dérive autoritaire. Cinq républiques entre héritage soviétique, dictature et islam, Paris, Éditions Autrement, « CERI-Autrement », 2005. (ISBN 2-7467-0802-7)
  • Mythe aryen et rêve impérial dans la Russie du XIXe siècle, préface de Pierre-André Taguieff, Paris, Éditions du CNRS, « Mondes russes, États, sociétés, nations », 2005. Texte remanié de sa thèse de doctorat. (ISBN 2-271-06314-0)
  • (dir.), Le rouge et le noir. Extrême droite et nationalisme en Russie, Paris, Éditions du CNRS, « CNRS science politique », 2007. (ISBN 978-2-271-06505-6)
  • La quête d'une identité impériale. Le néo-eurasisme dans la Russie contemporaine, Paris, Éditions Pétra, « Sociétés et cultures post-soviétiques en mouvement », 2007. (ISBN 978-2-84743-010-3)
  • (en) (dir.), Russian Nationalism and the National Reassertion of Russia, Abingdon (Oxfordshire) et New York, Routledge, « Routledge Contemporary Russia and Eastern Europe Series », 2009. (ISBN 978-0-415-48446-6)
  • (en), In the Name of the Nation: Nationalism and Patriotism in Contemporary Russia, Palgrave Macmillan, 2009. (ISBN 978-0-230-61860-2)
  • Le nouveau nationalisme russe : Des repères pour comprendre, éditions de l'Œuvre, 25 mars 2010. (ISBN 978-2356310569)
  • L'Asie Centrale à l'aune de la mondialisation, éditions Armand Colin (21 avril 2010), avec Sébastien Peyrouse. (ISBN 978-2200249069)
  • Dynamiques migratoires et changements sociétaux en Asie centrale, éditions Petra, 2010. (ISBN 978-2-84743-028-8)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier