Déinosthène de Sparte

vainqueur olympique antique
Déinosthène de Sparte
Vase noir et rouge, avec des hommes nus courant
Coureurs de stadion
Amphore panathénaïque à figures noires, vers 500 av. J.-C.
Peintre de Cléophradès (Louvre G65)
Biographie
Naissance
Activité
Autres informations
Sport
Distinction
Vainqueur du stadion aux Jeux olympiques antiques (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Déinosthène de Sparte (grec ancien : Δεινοσθένης Λάκων)[1] est un vainqueur olympique originaire de la cité de Sparte.

Il était le fils de Déinosthène[2]. Il remporta la course à pied du stadion d'une longueur d'un stade (environ 192 m) lors des 116e Jeux olympiques, en 316 av. J.-C.[2],[3]. Pausanias décrit la statue qui lui est dédiée sur l'Altis. La base précise la distance jusqu'à sa cité de Sparte[2],[4]. Cela pourrait signifier qu'il était un messager à pied (Hémérodromes) et qu'il aurait couru lui-même jusqu'à Sparte pour annoncer sa victoire[2].

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Eusèbe de Césarée, Chronique, le nomme Démosthène.
  2. a b c et d Golden 2004, p. 49.
  3. Matz 1991, p. 123.
  4. Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne] (VI, 16, 8).