Cyrille Pierre Théodore Laplace

explorateur français

Cyrille Pierre Théodore Laplace, né en mer le et mort à Brest le , était un officier et explorateur maritime français.

Cyrille Pierre Théodore Laplace
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
BrestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Grade militaire
Vice-amiral (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

BiographieModifier

Entré à seize ans dans la marine impériale, Laplace sera enseigne en 1812, lieutenant de vaisseau en 1819, capitaine de corvette en 1828. En 1830, devenu capitaine de frégate, il entreprend une circumnavigation terrestre sur la corvette La Favorite.

Parti de Toulon, son voyage le mène successivement en Inde, en Asie du Sud-Est, en Australie et en Nouvelle-Zélande, la traversée du Pacifique le conduit au Chili, il passe le Cap-Horn et longe enfin la côte du Brésil. Après une traversée de l'Atlantique il rentre en France.

Promu capitaine de vaisseau à son retour en 1834, il renouvelle son périple entre 1837 et 1840 sur la frégate L'Artémise. En 1839, eut lieu l'« Affaire Laplace », qui opposa la France au royaume d'Hawaï.

Le , il est promu contre-amiral, il commande la division des Antilles de 1844 à 1847 puis il est nommé préfet maritime du 4e arrondissement maritime (Rochefort) en 1848 et de Brest en 1855. Il terminera sa carrière avec le grade de vice-amiral ().

ÉcritsModifier

Laplace a publié le récit de ses voyages: Voyage autour du Monde par les Mers de l'Inde et de la Chine : exécuté sur la Corvette de l'État la Favorite, pendant les Années 1830-32. Accompagnée d'un Atlas hydrographique et d'un Album historique du Voyage (plusieurs volumes).

DistinctionsModifier

  • Officier de la Légion d'honneur (30/04/33),
  • Commandeur (08/01/45),
  • Grand Officier (03/05/1851).

BibliographieModifier

  • Nouvelle Biographie générale (Firmin Didot. Paris 1852)
  • Étienne Taillemite, Dictionnaire des marins français, Tallandier, 2002, p. 304-305

Liens externesModifier