Cyril Denis

bassiste français


Cyril Denis né le à Soissons dans l'Aisne, est un bassiste français, principalement connu pour avoir travaillé avec le guitariste et chanteur Louis Bertignac de 1997 à 2010.

Cyril Denis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Autres informations
Instruments

BiographieModifier

Cyril Denis commence la musique à l'âge de 14 ans en devenant bassiste du groupe Armaguédon puis du groupe Faits Divers, dans lequel il officiait en tant que bassiste et chanteur.

Sa collaboration musicale avec Louis Bertignac, qu'il a rencontré à l'âge de 20 ans et chez lequel il a longtemps habité, débute en . Il l'accompagne sur la tournée promotionnelle de l'album 96 tout d'abord en tant que backliner (technicien chargé de la maintenance et de l'entretien des instruments) puis en tant que bassiste au bout de 3 mois. Cette tournée fera l'objet d'un album live, Bertignac live, publié en 1998.

Cyril Denis participe ensuite à l'album Longtemps de Louis Bertignac (album pour lequel il recevra un disque d'or en 2006).

En 2005, il rejoint la nouvelle formation de Louis Bertignac, Louis Bertignac Power Trio, avec Hervé Koster à la batterie (Yannick Noah, Trust)[1]. Le double album live et le DVD Live Power Trio sortent l'année suivante.

De 2007 à 2010, Cyril Denis continue à accompagner Louis Bertignac à travers le monde (Katmandou, Londres, Vancouver, ...) avant de se consacrer à la création de son école de musique pour enfants, Poum Poum Tchak.

Cyril Denis a également collaboré avec Melvil Poupaud, Astonvilla, No One Is Innocent, Constance Verluca et enregistré sur les albums de Corine Marienneau, Carla Bruni et Andy Scisco. On peut également l'apercevoir, au côté d'Hervé Koster, accompagnant Johnny Hallyday et Eddy Mitchell lors d'une performance en playback à la télévision.

Lors de l'émission n°195 de Taratata, diffusée le 1er décembre 2006, puis le 10 décembre 2013, au cours d'une soirée organisée par Philippe Dana au Bus Palladium, Cyril Denis assure la basse auprès des ex-membres de TELEPHONE Jean-Louis Aubert[2], Louis Bertignac et Richard Kolinka.

Lors de la tentative de reformation du groupe en 1999, Corine Marienneau demande à ce que Cyril Denis la remplace[3] dans l’éventualité où les trois garçons du groupe souhaiteraient se produire dans un club à l'issue d'un concert ce qu'Aubert refuse, lui préférant Karim Boulbhari, le bassiste qui l'accompagnait alors en solo.

Notes et référencesModifier

  1. Dominique Grandfils, Anthologie du rock français De 1956 à 2017 (ISBN 978-2357799264)
  2. Daniel Ichbiah, Jean-Louis Aubert, de Téléphone à aujourd'hui: Biographie de Jean-Louis Aubert (ISBN 978-1535236515)
  3. Corine Marienneau, Le fil du temps, Flammarion (ISBN 978-2080686558)