Cuir artificiel

Le cuir artificiel également appelé cuir synthétique ou encore faux cuir est un matériau artificiel conçu à l'origine pour reconstituer l'apparence du cuir, dans ses divers aspects.

Chaussure en cuir artificiel.

GénéralitésModifier

 
Bottines en cuir végane.

Sous le nom de cuir artificiel, simili-cuir, t.e.p (tissu enduit de plastique) ou Skaï (marque déposée), de larges quantités de matériaux ayant, plus ou moins, une surface similaire à celle du cuir sont utilisés, principalement dans les domaines de l'ameublement, la chaussure, la maroquinerie, le vêtement ou la sellerie automobile. Il existe une diversité considérable dans la préparation de ces types de matériaux. Le cuir synthétique, issu de matière plastique, sert souvent dans la fabrication des vêtements.

Différents termes sont utilisés commercialement : cuirette (québécisme), skai (marque déposée allemande), simili-cuir, cuir végan. Ce type de matériau est souvent choisi pour des raisons éthiques ou comme matériau ayant une différente manière d'utilisation, mais une même texture que le cuir[1]. Par contre la production n'est pas sans poser des problèmes écologiques car cette industrie est très polluante. C'est pour cela que certaines sociétés se tournent vers le recyclage de bouteilles pour produire leurs simili-cuirs[2]. Un désavantage de la cuirette est qu'elle n'est pas poreuse et qu'elle ne permet pas à l'air de la traverser, ce matériau est utilisé le plus souvent pour le gainage de livres, de housse de mobile, de surface rigide à recouvrir. Auparavant, la cuirette était aussi utilisé pour le recouvrement d'appareils photo ou de radios portatives. Lors d'un incendie, la cuirette peut causer de sérieux dommages, car elle est facilement inflammable, elle brûle vigoureusement et peut fondre.

Simili-cuir en matière plastiqueModifier

La fabrication de ce type de cuir exploite des fibres naturelles ou synthétiques sur lesquelles est ajoutée une couche de PVC ou anciennement de cellulose[3].

Simili-cuir en plastique recycléModifier

Substituts d'origine végétaleModifier

Il existe plusieurs produits d'origine végétale qui peuvent être utilisés comme alternative au cuir classique, avec un aspect proche. De nombreuses études font état de textiles à base de feuilles d'ananas, recouvertes ou non d'un revêtement de surface, ou de textiles composites combinant fibres de feuilles d'ananas tissées avec des matériaux tels que polypropylène, esters de vinyle, ou autres polyesters. Le Piñatex (marque déposée) est obtenu par feutrage des fibres des feuilles d'ananas, et trouve ses origines aux Philippines[4].

Substituts d'origine bactérienneModifier

Notes et référencesModifier

  1. Qu'est-ce que le cuir vegan ? sur le site Ecocentric. Consulté le 8 avril 2011.
  2. https://m.quebec.huffingtonpost.ca/2015/04/20/quest-ce-que-les-sacs-dits-vegan-ou-en-cuir-vegetalien_n_7100976.html
  3. (en) Edward Chauncey Worden, Nitrocellulose Industry: A Compendium of the History, Chemistry, Manufacture, Commercial Application and Analysis of Nitrates, Acetates and Xanthates of Cellulose as Applied to the Peaceful Arts, with a Chapter on Gun Cotton, Smokeless Powder and Explosive Cellulose Nitrates, D. Van Nostrand Company, (lire en ligne)
  4. (en) Ece Kalaycı, Osman Ozan Avinç, Ahmet Bbozkurt et Arzu Yavaş, « Tarımsal atıklardan elde edilen sürdürülebilir tekstil lifleri: Ananas yaprağı lifleri », SAÜ Fen Bilimleri Enstitüsü Dergisi, vol. 20, no 2,‎ , p. 203 (ISSN 2147-835X et 1301-4048, DOI 10.16984/saufenbilder.07521, lire en ligne, consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier