Crucifixion (Filippino Lippi)

peinture de Filippino Lippi

La Crucifixion est une peinture a tempera sur tablette de bois de 31,2 × 23,5 cm réalisée par Filippino Lippi, probablement vers 1501 et conservée au Musée civique (it) de Prato.

Crucifixion
Image dans Infobox.
Artiste
Date
Type
Dimensions (H × L)
31,2 × 23,5 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Collection
Museo di Palazzo Pretorio (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Museo di Palazzo Pretorio (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

HistoireModifier

L'œuvre, de petit format, est répertoriée à Berlin au début du XXe siècle. En 1928, elle est transmise à Fritz Rothmann et en 1933, elle est apportée à Florence par le marchand d'art Alessandro Contini-Bonacossi, qui la revend la même année à Simon Guggenheim à New York. En 1955, elle entre dans les collections du Musée d'Art de Denver, qui la met en vente le lors d'une vente aux enchères de Christie's, dans le but de reconstituer sa collection. À cette occasion, elle est achetée par la ville de Prato, peut-être pour qu'elle retourne dans la ville pour laquelle elle avait été peinte à l'origine. L'œuvre est exposée en 1939 à l'Exposition universelle de New York[1].

Description et styleModifier

Jésus est représenté sur la Croix, avec un fond noir bordé d'or ; d'expression pathétique, elle fait penser à une œuvre de dévotion privée, à regarder de près. Une grande attention est accordée à la représentation anatomique du corps du Christ, vêtu d'un seul périzonium au drapé complexe et portant une auréole or et rouge.

Notes et référencesModifier

  1. New York, World's Fair, Masterpieces of Art, New York, May - October 1939, no 217

BibliographieModifier

  • G. Briganti, Un'opera inedita di Filippino Lippi in Miscellanea di storia dell'arte in onore di Igino Benvenuto Supino, Firenze 1933, p. 481–82;
  • A. Scharf, Filippino Lippi, Vienna 1935, p. 57, 107 n. 27
  • A. Scharf, Filippino Lippi, Vienna 1950, p. 33, 55, con n. 97;
  • L. Berti–U. Baldini, Filippino Lippi, Firenze 1957, p. 98 n. 11;
  • Bernard Berenson, Italian Pictures of the Renaissance, Florentine School, London 1963, p. 108;
  • B. Fredericksen–Federico Zeri, Census of the American Picturesi 1972, p. 105;
  • L. Berti–U. Baldini, Filippino Lippi, Firenze II ed. 1991, p. 235;
  • J. Nelson, The later works of Filippino Lippi from his Roman sojourn to his death (c. 1489-1504), Ph. Diss. Institute of Fine Arts New York University 1992, p. 312;
  • P. Zambrano-J. K. Nelson, Filippino Lippi, Milano 2004, n.55.2, p. 599, fig. 55.2.