Croisillon (architecture)

en architecture, c'est l'un des deux bras du transept d'une église, perpendiculaire à la nef ; en sculpture, la partie horizontale d'un calvaire perpendiculaire à son fût

Un croisillon est en architecture l'un des deux bras du transept d'une église, perpendiculaire à la nef et au chœur. La plupart des églises étant orientées, les historiens de l'art distinguent le bras ou croisillon nord et le bras ou croisillon sud[1].

Plan type d'église avec son transept composé d'une croisée (en gris foncé) et de deux croisillons (en gris clair)

Le terme désigne en sculpture la ou les partie(s) horizontale(s) d'un calvaire perpendiculaire(s) à son fût : la plupart des calvaires sont à croisillon simple ou unique, mais il existe des calvaires plus complexes à plusieurs croisillons (pouvant faire songer par exemple à une croix de Lorraine).

Notes et référencesModifier

  1. Claude Wenzler, Églises et cathédrales de la France médiévale, Édition de Lodi, , 336 p. (ISBN 978-2846902601), p. 68.