Ouvrir le menu principal

Crocker Art Museum

musée américain

Le Crocker Art Museum à Sacramento, Californie, est le plus vieux musée de la ville. Fondé en 1885 par le frère de Charles Crocker, le juge Edwin Bryant Crocker (en), le musée dispose d'une collection d'œuvres californiennes dont la réalisation s'étale de la ruée vers l'or à 1945 ainsi que diverses œuvres de vieux maîtres tels Rembrandt, Durer et Francois Boucher.

Entrée du Crocker Art Museum Sacramento

La fondationModifier

À l'occasion d'un grand tour d'Europe réalisé en 1869-1871, le juge Edwin Bryant Crocker (en) fit l'acquisition de nombreuses œuvres. Intéressé aussi par l'art californien, il regroupa au total environ 700 peintures et 1 300 dessins qui vont servir de base à la collection du musée. Afin de les présenter, il demanda à l'architecte Seth Babson (1830-1908) de réaménager dans un style victorien italianisant une propriété acquise en 1868. En 1885, sa femme, Margaret Crocker, fit don de la demeure et des collections à la ville de Sacramento pour fonder le Crocker Art Museum.

Les collectionsModifier

L'art californien de la ruée vers l'or à 1945Modifier

Le cœur de cette collection a été rassemblé par le juge Edwin Bryant Crocker et présente de nombreuses scènes de la Californie du XIXe siècle. Parmi les œuvres les plus importantes on peut citer Sunday Morning in the Mines (1872) de Charles Christian Nahl, Great Canyon of the Sierra (1871) de Thomas Hill, Market Scene (1872) et The Larder (1879) de Samuel Marsden Brookes.

La peinture européenneModifier

Cette collection comprend des œuvres de Pieter Bruegel le Jeune, Willem Claeszoon Heda, Philippe de Champaigne et de nombreuses œuvres de l'école hollandaise.

La collection de dessinsModifier

Elle rassemble environ 1 400 pièces et comprend des œuvres de Albrecht Dürer, Jacques Callot, Rembrandt et François Boucher.

La collection de céramiquesModifier

Elle rassemble environ 1 800 pièces et comprend un riche ensemble d'objets de table en porcelaine de Meissen.

GalerieModifier

Liens externesModifier