Creed 3

film réalisé par Michael B. Jordan et sorti en 2023
Creed 3
La Relève de Rocky Balboa
Description de l'image Creed 3.png.
Titre original Creed III
Réalisation Michael B. Jordan
Scénario Keenan Coogler
Zach Baylin
Musique Joseph Shirley
Acteurs principaux
Sociétés de production Metro-Goldwyn-Mayer
Warner Bros
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 116 minutes
Sortie 2023

Série Rocky

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Creed 3 : La Relève de Rocky Balboa (Creed III) est un film américain réalisé par Michael B. Jordan et sorti en 2023.

Neuvième film de la série Rocky, il fait suite à Creed 2 de Steven Caple Jr., sorti en 2018. Michael B. Jordan y reprend son rôle d'Adonis Creed et officie pour la première fois de sa carrière comme réalisateur. Par ailleurs c'est le premier film de la saga où Sylvester Stallone ne reprend pas son rôle de Rocky Balboa.

Synopsis modifier

Présentation générale modifier

Désormais au sommet de sa carrière, Adonis Creed voit ressurgir son passé quand un vieil ami, Damian Anderson, sort de prison après 18 ans derrière les barreaux. Alors que Damian désire plus que tout prouver sa valeur en tant que boxeur, Adonis va faire des choix qui vont inévitablement pousser les deux anciens amis à s'affronter sur le ring pour le titre de champion du monde.

Résumé détaillé modifier

À Los Angeles en 2002, Adonis Creed traîne souvent en ville avec son ami Damian Anderson. Ce dernier, boxeur émérite, remporte de nombreux combats. Mais à la suite d'une agression violente devant une supérette, leurs chemins se séparent, Damian étant emprisonné.

Vingt ans plus tard, Adonis, après avoir conservé son titre de champion toutes catégories à la suite d'une revanche contre Ricky Conlan, a pris sa retraite. Il est désormais à la tête d'un empire, prenant sous son aile de jeunes boxeurs pour organiser des combats à forts enjeux médiatiques, tout en s'occupant avec sa femme, Bianca, d'Amara, leur fille sourde de naissance avec qui il communique en langue des signes.

En sortant du club, il retombe sur Damian, fraîchement sorti de prison après 18 ans. Damian lui confie son ambition de devenir champion du monde de boxe, se considérant toujours à la hauteur et plus fort qu'Adonis. Damian demande de lui laisser une chance contre un grand boxeur, comme Apollo Creed avait laissé sa chance à Rocky Balboa. Adonis refuse, mais il propose à Damian d'être le sparring-partner de Felix Chavez, son protégé, pour qui un combat au sommet contre Viktor Drago est prévu. Little Duke, le patron du club, voit cela d'un mauvais œil, sachant le passé de Damian.

À la suite d'une fête mondaine organisée par Bianca, une altercation cause une blessure à la main de Viktor Drago. Refusant d'annuler l'événement à la date prévue, Adonis décide de faire s'affronter Damian face à Felix. Le soir du match, à la surprise générale, Damian domine Felix et le met KO au troisième round, s'emparant de la ceinture de champion du monde sur son premier combat professionnel.

Adonis réalise rapidement l'erreur qu'il a commise en laissant sa chance à Damian : il découvre que sa mère a caché les lettres que Damian lui avait envoyées quand il était en prison pour le protéger et l'obliger à passer à autre chose. Sur une photo, Adonis réalisé que Damian s'est lié d'amitié avec d'autres criminels en prison, et reconnaît l'homme qui a volontairement blessé Drago afin de laisser à Damian une chance de combattre. Empli d'arrogance et de colère envers Adonis, Damian a pour ambition de tout lui prendre, jugeant qu'il mérite la carrière qu'Adonis a eu à sa place. En rentrant chez lui, Adonis invective également Bianca, qui le somme de ne plus jamais se comporter de la sorte devant leur fille.

Adonis perd également sa mère peu de temps après, cette dernière ayant subi un AVC. En deuil, Adonis s'explique avec Bianca sur le passé qu'il a eu avec Damian, et la raison de leur séparation : vingt ans auparavant, Adonis a agressé un homme nommé Leon, qui le battait régulièrement quand il était en maison d'accueil. Pour défendre Adonis attaqué par les amis de Leon, Damian a sorti un pistolet, mais des policiers sont arrivés à ce moment. Si Adonis a réussi à s'échapper, Damian a été emprisonné. Rongé par sa fuite, Adonis se jugeait redevable envers Damian. Une seule solution s'impose pour Adonis : sortir de sa retraite et défier Damian sur le ring.

A l'issue de plusieurs semaines de préparation, les deux boxeurs s'affrontent dans le Dodger Stadium, plein à craquer. Si Damian prend le dessus dans les premiers rounds, les deux anciens amis se rendent coup pour coup dans un match acharné. Au douzième et dernier round, Adonis parvient à trouver la faille et met KO Damian, reconquérant son titre de champion du monde par la même occasion. Après le match, Adonis retrouve Damian dans les vestiaires, lui demandant pardon pour avoir fui et l'avoir oublié pendant 18 ans. Adonis rejoint ensuite Bianca et Amara sur le ring avant de quitter le stade.

Fiche technique modifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre français complet : Creed 3 : La Relève de Rocky Balboa
  • Titre original : Creed III
  • Réalisation : Michael B. Jordan
  • Scénario : Keenan Coogler et Zach Baylin, d'après une histoire de Ryan Coogler et d'après les personnages créés par Sylvester Stallone
  • Musique : Joseph Shirley
  • Décors : Jahmin Assa
  • Costumes : Lizz Wolf
  • Photographie : Kramer Morgenthau
  • Montage : Tyler Nelson
  • Production : William Chartoff, Ryan Coogler, Jonathan Glickman, Charles Winkler, David Winkler et Irwin Winkler
Producteurs délégués : Zinzi Coogler, Sev Ohanian et Adam Rosenberg

Distribution modifier

VFQ[2].

Production modifier

 
L'acteur Michael B. Jordan

Genèse et développement modifier

En décembre 2018, Sylvester Stallone exprime son envie de voir le boxeur poids lourds Deontay Wilder incarner le fils de Clubber Lang, antagoniste principal de Rocky 3 (1982), dans un éventuel nouveau film de la franchise Rocky[3]. En septembre 2019, Michael B. Jordan confirme que Creed III est officiellement en développement[4].

En février 2020, Zach Baylin est annoncé comme scénariste[5]. En octobre 2020, il est annoncé, qu'en plus de reprendre son rôle d'Adonis Creed, Michael B. Jordan sera également le réalisateur de Creed III, une grande première pour lui[6],[7],[8]. Ce souhait vient des producteurs, dont Irwin Winkler, qui auraient fait cette offre à l'acteur[9].

Distribution des rôles modifier

En avril 2021, Sylvester Stallone annonce qu'il n'incarnera pas Rocky Balboa dans le film[10]. En juin 2021, Jonathan Majors est évoqué pour incarner le rival d'Adonis[11]. Sa présence est officiellement confirmée en novembre 2021[12].

En avril 2022, il est annoncé que Wood Harris et Florian Munteanu vont rependre leurs rôles respectifs des films précédents. Selenis Leyva, Thaddeus J. Mixson, Spence Moore II ou encore Mila Davis-Kent rejoignent eux aussi la distribution[13].

Tournage modifier

Le tournage débute en janvier 2022 à Atlanta[14].

Bande originale modifier

Original Motion Picture Soundtrack modifier

Creed III
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de Joseph Shirley
Sortie
Durée 50:49
Genre musique de film, rap
Compositeur Ludwig Göransson
Label Sony Classical Records

Bandes originales de Rocky

La musique originale du film est composée par Joseph Shirley, qui succède à Ludwig Göransson, à l'oeuvre sur les deux précédents films.

Liste des titres
No Titre Durée
1. Run It Suite (Vocal Version)
2. Checkmate
3. Diamond Dame
4. Tea Party
5. Adonis and Damian
6. Underdog
7. Damian's Plan
8. Amara
9. A New Contender
10. Showtime Promo
11. Viene por Sangre – Felix Walkout (featuring JVZEL)
12. Dame v. Felix
13. The Letters
14. Mary Anne
15. Stop Running
16. Training Montage (featuring Baby Rose)
17. The Void (avec Maiya Sykes)
18. Round 12
19. The Champ

Creed III: The Soundtrack modifier

Creed III
The Soundtrack

Bande originale de divers artistes
Sortie
Durée 56:37
Genre rap, R'n'B, afrobeats
Producteur J. Cole
Label Dreamville

Singles

  1. Ma Boy
    Sortie : 3 février 2023
  2. Blood, Sweat & Tears
    Sortie : 22 février 2023

Tout comme le précédent film, un album rap accompagne la sortie du film, Creed III: The Soundtrack, est produit par le label Dreamville Records de J. Cole.

Liste des titres
No TitreAuteurProducteur(s) Durée
1. Culture (Mez, Reason, Symba & 8AE)
  • Anthony Parrino
  • Carl McCormick
  • Jason Wool
  • Mario Dragoi
  • Morris W. Ricks II
  • Robert Lee Gill Jr
  • Sylvian Mabe
3:50
2. Ma Boy (J.I.D & Lute)
  • Asheton Hogan
  • Benjamin Wilson
  • Destin Route
  • Feliciano Ecar Ponce
  • Harissis Tsakmaklis
  • John Welch
  • Jorge Miguel Cardoso Augusto
  • Luther Nicholson
  • Luzian Gregor Tuetsch
  • Morris W. Ricks II
  • Pluss
  • Christo
  • Ben10k
  • Bass Charity
2:46
3. Anthem (Big Sean & EST Gee)
  • George Stone III
  • Marquez Parker
  • Sean Michael Leonard Anderson
  • Taylor Hill
  • Thomas Brown
  • Tommy Parker
  • Mr. Parker
  • Taylor Hill
  • Tommy Brown
  • Tommy Parker
2:05
4. Adonis Interlude (The Montage) (J. Cole) 1:35
5. Greater (Ari Lennox)
  • Courtney Salter
  • Anthony Parrino
  • Kelvin Wooten
  • Elite
  • Wu10
3:13
6. Ogogoro (Bas & Ayra Starr)
  • Abbas Hamad
  • Ayra Starr
  • Jarrett Goodly
  • Peter Kelvin Udoma Amba
2:30
7. Just Face It (Blxst)
  • Chauncey Alexander Hollis Jr
  • Dustin James Corbett
  • Matthew Burdette
2:07
8. Headhunters (Westside Boogie & Cozz featuring Kevin Ross)
  • Anthony Dixson
  • Cody Osagie
  • David Medina
  • Frank "Nitty" Brim
  • Jarrett Goodly
  • Kaleb Nathan Rollins
  • Kevin Ross
  • Marc Soto
  • ClickNPress
  • Sensei Bueno
  • SoundWavVe (Diamond)
2:44
9. Jack (EarthGang featuring Buddy)
  • Eian Parker
  • Olu Fann
  • Simmie Sims III
  • Anthony Clemons Jr.
  • Asheton Hogan
  • Pluss
3:53
10. Hate Me Now (Arin Ray, Mereba & Omen)
  • Amindi
  • Anthony Parrino
  • Antoine Harris
  • Arin Ray
  • Damon Coleman
  • David Medina
  • Jaasu Mallory
  • Jarrett Goodly
  • Margaux Whitney
  • Marian Mereba
  • Oladotun Oyebadejo Jr.
  • Oluwatoroti Oke
  • Elite
  • SoundWavVe (Diamond)
  • Yuli
  • Jay Kurzweil Oyebadejo
  • Sensei Bueno
  • Sonic Major
  • Jaasu
5:12
11. Talk To Me (Omen, Ari Lennox & OG DAYV)
  • Courtney Salter
  • Damon Coleman
  • Larry D. Griffin, Jr
  • Maurice Nichols
  • Miles Franklin
  • Noah David Coogler
  • Super Miles
  • S1
  • Lonestarrmuzik
3:22
12. Lay Up (SiR featuring Syd)
  • Darryl Farris
  • Davion Farris
  • Sydney Bennet
  • LordQuest
3:28
13. Long The Way (Morray)
  • Caleb Anthony Shannon
  • Morae Ruffin
  • Rendull Middleton
  • Tahj Morgan
  • Tyrese McGriff
2:59
14. In The Room (J.I.D, Tierra Whack & BJ the Chicago Kid)
  • Asheton Hogan
  • Bryan James Sledge
  • Destin Route
  • Frank "Nitty" Brim
  • Thomas Brown
  • Tierra Whack
  • Tyrone Griffin, Jr.
2:52
15. Shadows (Kehlani)
  • Steven Franks
  • Thomas Brown
  • Tommy Brown
  • Mr. Franks
2:53
16. Burn Bridges (Lute, Cozz, Reason & Arin Ray)
  • Alessandro Hug
  • Anthony Parrino
  • Antoine Harris
  • Arin Ray
  • Cody Osagie
  • Emilia Taubic
  • Jiovanni Romano
  • Joshua Morgan
  • Lucien Spielmann
  • Luther Nicholson
  • Robert Lee Gill Jr
  • Elite
  • Al Hug
  • Emilia Anastazja
  • Ruck P
4:13
17. Heavy Is The Head (Baby Rose)
  • David Medina
  • Frank "Nitty" Brim
  • Jarrett Goodly
  • Jasmine Rose Wilson
  • Kaleb Nathan Rollins
  • Marc Soto
  • Oladotun Oyebadejo Jr.
  • Oluwatoroti Oke
  • Omar Grand
  • ClickNPress
  • SoundWavVe (Diamond)
  • Sonic Major
  • Jay Kurzweil Oyebadejo
  • Sensei Bueno
3:02
18. Blood, Sweat & Tears (Bas & Black Sherif featuring Kel-P)
  • Abbas Hamad
  • Mohammed Ismail Sharrif
  • Peter Kelvin Udoma Amba
  • Bueno
  • Kel-P
3:42
53:52

Accueil modifier

Sortie modifier

Creed 3 devait initialement sortir aux États-Unis le [15]. Cependant, en juillet 2022, la sortie américaine est repoussée au [16].

En France, le film sort le et reçoit un bon accueil dans les salles, tant par la critique professionnelle que par le public.

Accueil critique modifier

Dans le monde anglo-saxon, Creed III reçoit de la part de l’agrégateur Rotten Tomatoes la note de 88 % pour un total de 293 critiques[17]. Le site Metacritic donne quant à lui la note de 73100 pour un total de 60 critiques[18].

En France, le site Allociné donne la note de 2,85, après avoir recensé 18 critiques de presse[19].

Box-office modifier

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis
  Canada
156 248 615 $[20] 11
  France 2 301 074 entrées[21] 8
  Total hors États-Unis +119 000 000, USD[20] - -
  Total mondial +275 248 615, USD[20] - -

France modifier

Pour son premier jour d'exploitation en France, Creed III a réalisé 241 359 entrées, dont 55 906 en avant-première, pour un total de 2 382 séances proposées[22]. En comptant l’ensemble des billets vendus pendant ce premier jour, le film se positionne en première place du box-office des nouveautés pour sa journée de démarrage, devant Les Petites Victoires (41 763)[23]. Ce résultat est très supérieur à ceux enregistrés pour les deux premiers volets de la trilogie ; Creed et Creed II avaient respectivement démarré à 97 271 et 163 607 entrées[23].

Au bout d’une première semaine d’exploitation dans les salles françaises, le long-métrage totalise 1 105 921 entrées, pour une première place au box-office hebdomadaire, devant Alibi.com 2 (400 063). Le film réalise le meilleur démarrage de la franchise Creed en France, devant Creed II et ses 833 000 entrées[24]. Toutefois, si l'on comptabilise les films Rocky, Creed III arrive second derrière Rocky IV et ses 1 846 150 entrées[25].

Amérique du nord modifier

Pour son premier week-end d'exploitation, Creed III se positionne d'entrée de jeu à la première position en ayant engrangé 58 658 008 $, devant les 12,5 millions de $ d'Ant-Man et la Guêpe : Quantumania. Le film fait plus que ses deux précédents volets, respectivement 29,6 M$ et 35,5 M$[26]. Dans le monde entier, à la fin de ces trois premiers jours, le film totalise déjà plus de 100 M$[27].

Au bout d'une semaine, le film cumule 74 185 274 $. À l'issue de son second week-end d'exploitation outre-Atlantique, Creed III franchit la barre symbolique des 100 000 000 $ à domicile[28].

Autour du film modifier

Débordement en salle modifier

Au moment de sa sortie en France, les projections du film ont été émaillées par des scènes de violences, plus ou moins intenses. La police est parfois amenée à intervenir pour calmer les rixes, comme ce fut le cas au multiplexe Megarama de Saint-Étienne. La police a ainsi procédé à l'arrestation d'une vingtaine de personnes sur un total de 300 spectateurs et spectatrices[29].

Ces phénomènes de violence ont poussé certains groupes de distribution à annuler les projections. Ce fut le cas du groupe Cinémonde, présent en Haute-Savoie[29]. Parfois, ce sont les élus eux-mêmes qui prennent la décision, comme ce fut le cas à Cogolin dans le Var. Là-bas, le maire a interdit la projection du film pendant une quinzaine de jours[30].

Des débordements en Suisse sont également constatés, notamment au cinéma Palace de Wetzikon ou encore au cinéma Rex, à Uznach[31]. Le phénomènes seraient amplifiés par les réseaux sociaux, entre autres TikTok, où les mots-clefs du film y ont été mentionné plus de 2,5 milliards de fois[30].

Notes et références modifier

  1. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  2. « fiche du doublage québécois », sur Doublage.qc.ca (consulté le )
  3. (en) « Michael B. Jordan Clubber Lang's Son in 'Creed 3? ... I Like It! » [archive du ], sur TMZ Sports, (consulté le )
  4. (en) ET Canada, « Michael B. Jordan Teases 'Creed III' » [archive du ], Entertainment Tonight Canada, (consulté le )
  5. (en) Mia Galuppo, « 'Creed 3' Taps 'King Richard' Writer (Exclusive) » [archive du ], sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  6. (en) Mike Fleming Jr., « Don't Hold Your Breath Waiting To See 007 Film 'No Time To Die' On Streamer As Cursory Talks Died Quickly » [archive du ], sur Deadline.com, (consulté le )
  7. (en) Allie Gemmill, « Michael B. Jordan to Make Directorial Debut With 'Creed 3' in Addition to Starring » [archive du ], sur Collider, (consulté le )
  8. (en) Xavier Ilyas, « Michael B. Jordan Reportedly Set to Star & Direct 'Creed 3' » [archive du ], Screen Rant, (consulté le )
  9. (en) Philip Ellis, « Michael B. Jordan Got an Offer to Direct 'Creed III' If and When It Happens » [archive du ], Men's Health, (consulté le )
  10. (en) Chris Bumbray, « 'Creed 3': Sylvester Stallone's Rocky Sitting This Round Out » [archive du ], sur JoBlo.com, (consulté le )
  11. (en) Etan Vlessing, « Jonathan Majors in Talks to Join Michael B. Jordan in MGM's 'Creed III' », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  12. (en) Angelique Jackson, « Jonathan Majors on 'The Harder They Fall,' 'Creed' and His MCU Future as Kang the Conqueror », sur Variety, (consulté le )
  13. (en) MGM's 'Creed III' Casts Selenis Leyva, Thaddeus J. Mixson, Spence Moore II and Mila Davis-Kent (EXCLUSIVE)
  14. (en) « Creed 3 Production Begins as Michael B. Jordan is Spotted on Set », sur MovieWeb, (consulté le )
  15. (en) Mike Jr. Fleming, « Michael B. Jordan Ready To Fight For New Title: Director Of 'Creed III' Film MGM Has Dated For Thanksgiving, 2022 » [archive du ], sur Deadline.com, (consulté le )
  16. (en) Tyler Treese, « Creed III Delayed to 2023, New Release Date Set », sur ComingSoon.net, (consulté le )
  17. (en) « Creed III (2023) », sur Rotten Tomatoes (consulté le )
  18. (en) « Creed III reviews », sur Metacritic (consulté le )
  19. « Creed III - critique presse », sur Allociné (consulté le )
  20. a b et c « Creed III », sur Mojo (consulté le )
  21. « Creed III », sur JPBox-office (consulté le )
  22. Tanguy Colon, « Box-office 1er jour : Creed III remporte le premier round », sur boxofficepro.fr, (consulté le )
  23. a et b Brigitte Baronnet, « Box-office France : Creed 3 met KO les autres films de la saga », sur Allociné, (consulté le )
  24. Tanguy Colon, « Box-office hebdo : Creed III au million, Les Petites victoires en bonne position », sur boxofficepro.fr, (consulté le )
  25. Maximilien Pierrette, « Box-office France : Creed 3 met KO cette comédie à succès », sur Allociné, (consulté le )
  26. Brigitte Baronnet, « Box-office US : Creed 3 frappe-t-il plus fort que les deux premiers films ? », sur Allociné, (consulté le )
  27. Cécile Vargoz, « Box-office US : Creed III cogne », sur boxofficepro.fr, (consulté le )
  28. (en) « Creed III - Box-office Domestic Daily », sur boxofficemojo.com (consulté le )
  29. a et b Jean-Yves Alric, « Creed 3 : comment le film sème le chaos dans les cinémas français », sur Presse-citron, (consulté le ).
  30. a et b Gregory Bustori, « Creed 3 : ce maire du Var interdit la projection du film dans sa commune pour éviter les débordements », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le )
  31. « «Creed 3»: des jeunes saccagent des salles de ciné vers Zurich », sur 20 Minutes (Suisse), (consulté le )

Liens externes modifier