Ouvrir le menu principal

Couvent Kniaguinine

Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Couvent Kniaguinine de la Dormition à Vladimir
Cathédrale du couvent Kniaguinine
Cathédrale du couvent Kniaguinine

Ordre Orthodoxe
Fondation 1200
Fermeture entre 1923 et 1992
Diocèse éparchie de Vladimir et Souzdal
Personnes liées couvent de femmes
Style(s) dominant(s) byzantin
Protection Ministère de la culture de Russie
Localisation
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région historique Oblast de Vladimir
Commune Vladimir
Coordonnées 56° 04′ 31″ nord, 40° 14′ 08″ est

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Couvent Kniaguinine de la Dormition à Vladimir

Le Couvent Kniaguinine, dit aussi Monastère de Kniaguinine (en russe : Успенский Княгинин монастырь), consacré à la Dormition de Notre-Dame, est un couvent pour femmes dans la ville de Vladimir. Il a été créé par Vsevolod III Vladimirski au début du XIIIe siècle à la demande de son épouse la grande-princesse Maria Chvarnovna (1158-1205). Plus d'une fois dans son histoire il a subi des incendies et a été réduit en ruines. Au XXe siècle il fut fermé. Sa réouverture et sa renaissance datent de 1993.

Création et développementModifier

 
L'intérieur de la cathédrale

La première mention du couvent date de 1200. Il reçut son nom en l'honneur de la grande princesse Maria Chvarnovna (en russe : княгиня, kniaguinia signifie « princesse »). Le couvent a été conçu à l'origine comme une concession pour l'inhumation des princes et princesses fils et filles de la maison princière de Vladimir.

Au XIIIe siècle y furent inhumés : Maria Chvarnovna, sa sœur Anne, la fille de Maria Chvarnova et de Vsevolod III Vladimirski Éléna, plus tard les deux époux Alexandre Nevski, Vassa (Vasilisa) et la fille d'Alexandre, Evdokia[1].

Le le grand-prince de Vladimir Iouri II de Vladimir, transféra les reliques du saint martyr Abraham de Bulgarie au couvent.

L'édifice central du couvent est la Cathédrale de la Dormition, construite dans les premières années du XVIe siècle suivant le plan de l'édifice précédant dont les murs avaient été préservés. Il est connu grâce à ses fresques de 1648 qui furent créées par des peintres de Moscou.

XXe siècleModifier

Le couvent fut fermé en 1923. À partir de 1986 il y fut installé un musée sur l'athéisme. Il ne redevint actif qu'en 1992. Une icône miraculeuse de la Mère de Dieu y est conservée qui lui a été rendue par le musée de Vladimir en 1992. Il s'agit de l'icône de Bogolioubovo de la Mère de Dieu. Étant donné son état de conservation difficile à maintenir, elle se trouve parfois au musée réserve de Vladimir-Souzdal pour des restaurations attentives.

ActuellementModifier

En 1997 une école préparatoire au baccalauréat fut ouverte dans le couvent. En 2008 une chapelle de l'église de Kazan fut consacrée en l'honneur de Saint Jean Chrysostome . Le couvent est dirigé par une sœur supérieure et 28 sœurs y vivent. Il dispose d'une filiale dans le village de Sanino (Санино), dans le raïon de Souzdal.

RéférencesModifier

  1. Le 30 août 1724 l'empereur Pierre le Grand fera transférer les reliques d'Alexandre Nevski dans une laure de Saint-Petersbourg construite pour la capitale de l'empire

Voir aussiModifier