Coupe intercontinentale 1960

Coupe intercontinentale 1960
Coupe intercontinentale 1960
Contexte
Compétition Coupe intercontinentale
Résultat
Équipe 1 Drapeau : Uruguay CA Peñarol
Équipe 2 Drapeau : Espagne Real Madrid CF
Score Drapeau : Uruguay 1 pt - 3 pts Drapeau : Espagne
Match aller
Mi-temps
Drapeau : Uruguay 0 - 0 Drapeau : Espagne
Drapeau : Uruguay (0 - 0) Drapeau : Espagne
Match retour
Mi-temps
Drapeau : Espagne 5 - 1 Drapeau : Uruguay
Drapeau : Espagne (3 - 0) Drapeau : Portugal
Match aller
Date
Stade Stade Centenario
Lieu Montevideo, Uruguay
Affluence 78 872
Arbitrage Drapeau : Argentine José Luis Praddaude
Match retour
Date
Stade Stade Santiago Bernabéu
Lieu Madrid, Espagne
Affluence 100 000
Arbitrage Drapeau : Angleterre Ken Aston

La Coupe intercontinentale 1960 est la première édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose le club espagnol du Real Madrid CF, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1959-1960 aux Uruguayens du Club Atlético Peñarol, vainqueur de la Copa Libertadores 1960.

La confrontation se divise en deux matchs aller et retour. Une victoire vaut 2 points, un match nul 1 point et une défaite 0 point. Le match aller se déroule au stade Centenario de Montevideo, et est dirigé par l'arbitre argentin José Luis Praddaude. Les deux équipes ne se départagent pas, se quittant sur le score de 0-0. Le match retour, qui a lieu au stade Santiago Bernabéu de Madrid sous l'arbitrage de l'Anglais Ken Aston, est remporté par les Madrilènes sur le score de 5-1. Le Real Madrid, menant 3-1 aux points, remporte ainsi la première Coupe intercontinentale de l'histoire. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel[1] de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA.[2]

Feuilles de matchModifier

Match aller CA Peñarol   0 - 0   Real Madrid CF Stade Centenario, Montevideo

(0 - 0) Spectateurs : 78 872
Arbitrage :   José Luis Praddaude

\

Rapport

Titulaires :
Luis Maidana
William Martínez
Milton Alves da Silva (en)
Santiago Pino (de)
Néstor Gonçálvez
Wálter Aguerre (de)
Luis Cubilla
Carlos Linazza (de)
Juan Hohberg
Alberto Spencer
Carlos Borges

\

Entraîneur :
  Roberto Scarone

\

Titulaires :
Rogelio Domínguez
Marquitos
José Santamaría
Pachín
José María Vidal
José María Zárraga
Canário
Luis del Sol
Alfredo Di Stéfano
Ferenc Puskás
Manuel Bueno

\

Entraîneur :
  Miguel Muñoz

Match retour Real Madrid CF   5 - 1   CA Peñarol Stade Santiago Bernabéu, Madrid

Puskás   2e   8e
Di Stéfano   3e
Herrera   40e
Gento   54e
(3 - 0)   80e Spencer Spectateurs : 100 000
Arbitrage :   Ken Aston
Rapport

Titulaires :
Rogelio Domínguez
Marquitos
José Santamaría
Pachín
José María Vidal
José María Zárraga
Herrera
Luis del Sol
Alfredo Di Stéfano
Ferenc Puskás
Francisco Gento
Entraîneur :
  Miguel Muñoz
Titulaires :
Luis Maidana
Francisco Majewski (en)
William Martínez
Milton Alves da Silva (en)
Santiago Pino (de)
Wálter Aguerre (de)
Luis Cubilla
Carlos Linazza (de)
Juan Hohberg
Alberto Spencer
Carlos Borges
Entraîneur :
  Roberto Scarone

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le mot officiel est utilisé pour désigner ce que est émane des autorités compétentes ou publiquement reconnu par l'autorité elle-même. cfr. .larousse.fr, « officiel, officielle » Est synonyme de approuvé, valide. cfr. unicaen.fr, « Dictionnaire Electronique des Synonymes »
  2. Bien qu'elle ne favorise pas l'unification statistique des tournois, le titre a été conféré avec un document officiel (catalogué dans la section "Official Documents" sur le site de l'entité) de la fédération mondiale, ergo est officiellement un titre mondial de la FIFA. cfr. « FIFA Club World Cup Qatar 2019™ » p. 12. cfr.