Cotation des oblitérations des timbres de l'Empire d'Autriche (période 1850-1867)

L'article décrit un système de cotation des oblitérations sur les timbres émis par l'Empire d'Autriche durant la période 1850-1867.

Les oblitérations sur les 5 premières émissions avant le compromis de 1867 (1850, 1858, 1861, 1863 et 186m) sont recherchées pour leur variété et leur beauté, en tant que branche de la philatélie (Marcophilie). Elles peuvent être identifiées, étudiées et classées grâce notamment à une étude de référence, compilée par Edwin Mueller. Elles sont un témoin précis et probant de l'organisation politique de 12 pays actuels de l'Europe centrale.

Il illustre plus particulièrement l'index de popularité, qui complète l'indice de rareté en tant que facteur multiplicatif.

Il est complémentaire à l'article Histoire philatélique et postale de l'Autriche.

L'Empire d'Autriche couvre toute l'Europe centrale en 1867.

Le contexte historiqueModifier

La première émission de timbres de l'empire d'Autriche date du  : des armoiries surmontées de « KK Post-Stempel ». Le mot Autriche n'apparaît pas, ce qui est logique, car elle a servi dans toute l'Europe centrale, plus précisément dans tout ou partie des pays qui s'appellent aujourd'hui :

Les langues utilisées sont l'allemand, l'italien, le hongrois, le tchèque, le croate, le polonais et … le français Chargé.


Pour plus de détails, consulter l'article Histoire philatélique et postale de l'Autriche.

Le système utilisé par Edwin MuellerModifier

Edwin Mueller décrit [1] chaque oblitération par une suite de codes (13 formes de base, 5 écritures possibles, année ou non etc), et une image est fournie. Les types utilisés par chacun des 3381 bureaux de poste sont renseignés depuis la première (I) à la cinquième (V) émission, avec la date de leur ouverture ; la lettre P renseigne que le bureau existait déjà en 1850 (précurseur) le cas échéant.

Mais l'originalité de cet ouvrage réside dans un système de cotation relative. Il s'agit d'une cote exprimée en points et d'un double contenu MULTIPLICATIF:

  • un index de rareté relative, entre 1 et 250 ;
  • un index de popularité, entre 2 et 30.

La cotation peut donc (en théorie) varier entre 1 et 30 x 250 = 7500.

La valeur marchande de l'oblitération « banale » ne dépend que de son index de rareté (popularité 1 sous-entendue), tandis que si elle est plus ou moins attractive (couleur, beauté…) c'est la rareté x la popularité qui donnera la cotation ! La suite de l'article illustre par des exemples ce concept multiplicatif de popularité, qui pourrait s'appliquer à bien des collections d'ailleurs.

L'index de popularitéModifier

Index 1 : les types de baseModifier

La valeur de ces oblitérations ne dépend donc que de leur rareté relative (et bien sûr de leur caractère plus ou moins complet, centrage, netteté…).

Quelques exemples :

Index 2Modifier

Index 3Modifier

Index 4Modifier

Une forme attractive.

Index 6Modifier

Les marques pour transport maritime sont appréciées. La lettre C indique une forme en demi-cercle, la letter O un ovale. L'oblitération RCo-R illustrée est assez rare (15) et belle (index 6) d'où 90 points Mueller.

Index 8Modifier

La lettre O indique une forme ovale; o une ornementation; f aplati pour flattened.

Index 10Modifier

Encre rouge des plis recommandés de Vienne (K.K. BRIEF-FILIALAMT RECOMANDIRT) et de Budapest.

Index 12Modifier

Index 15Modifier

Index 20Modifier


Index 25Modifier

Index 30Modifier

Une série d'oblitérations muettes sur la première émission de 1850, ou encore cet étonnant et unique 1576:

Prix atteints en vente publiqueModifier

Les prix nets indiqués en Francs suisses sont (notamment) ceux atteints (hors frais) en 2003 lors de la dispersion de la fabuleuse collection Dr Anton & Elisabeth JERGER (notamment)[4].

Les plus belles oblitérations (complètes et nettes sur fragments) approchent 1 euro par point Mueller, selon cette vente publique.

Notes et référencesModifier

  1. Handbook of Austria and Lombardy-Venetia Cancellations on the Postage Stamp Issues 1850-1864, by Edwin MUELLER, 1961.
  2. Mueller 1961, Dated Town Postmarks RS-f model, page P19
  3. On kreuzer stamps issue IV.
  4. Abstempelungen Kaiserreich Österreich, lors de la 138e CORINPHILA Briefmarken-Auktion (Zurich), novembre 2003