Ouvrir le menu principal

Costabile Gentilcore
Image illustrative de l’article Costabile Gentilcore
San Costabile et le miracle du monastère sauvé de navire en perdition
Saint
Naissance 1069 ou 1070
Tresino
Décès  
Badia di Cava de' Tirreni
Nationalité Italienne
Ordre religieux Ordre de Saint-Benoît
Vénéré à Abbaye de la Sainte Trinité de Cava
Canonisation 1893 Rome
par Léon XIII
Vénéré par catholique romaine
Fête 17 février
Saint patron Diocèse de Vallo della Lucania

Costabile Gentilcore (né v. 1069 - 1070? à Tresino et mort le à l'Abbaye de Cava) est un religieux catholique italien du Moyen Âge, vénéré comme un saint par l'Église catholique est dans les mémoires comme l'abbé 4e de l'abbaye de Cava de' Tirreni.

Sommaire

BiographieModifier

Il est né vers 1070 à Tresino, en Lucanie (qui est aujourd'hui une partie de la commune de Castellabate). À l'âge de 7 ans, il a été confié aux soins de l'abbé de Cava, Leon Ier. Il devient par la suite moine dans l'abbaye. Le 10 janvier 1118, il a été promu par l'abbé Pierre Pappacarbone au poste de coadjuteur. Il lui a ensuite succédé comme abbé après la mort de ce dernier le 4 mars 1122.

Constabilis est vénéré comme le Saint patron de Castellabate, pour la simple raison qu'il a fondé la ville. Il a commencé la construction du château de l'Ange, le 10 octobre 1123. Son titre a donné au village son nom actuel: Castrum Abbatis, le «château de l'abbé."

Il a dirigé le monastère d'une manière modeste et soignée, dans le but de satisfaire les besoins généraux et individuels des moines. Il est mort à l'âge de 53 ans et a été enterré dans l'église surplombant la grotte de Arsicia qui avait été utilisé par le fondateur de l'abbaye, Saint Alferio Pappacarbone.

Constabilis est décédé le 17 Février 1124. Il a été remplacé par Siméon.

VénérationModifier

Après sa mort, on dit qu'il est apparu à ses successeurs et été vénéré comme un protecteur des navires appartenant à cette abbaye.

Les quatre premiers abbés de Cava - Alferio Pappacarbone, Léon Ier de Cava, Pierre Pappacarbone et Costabile Gentilcore (Alferius, Leo, Petrus et Constabilis) - ont été officiellement reconnus comme des saints en 1893 par le pape Léon XIII[1].

Notes et référencesModifier

  1. cf. Studien und Mitteilungen zur Geschichte des Benediktinerordens und seiner Zweige, vol. 14, éd. Anton Pustet, 1893, p. 171

Voir aussiModifier