Corsino Fortes

diplomat cap-verdien

Corsino António Fortes, né le à Mindelo sur l'île de São Vicente et mort le dans la même ville, est un poète, un homme politique et un diplomate cap-verdien.

Corsino Fortes
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Ministre de la Justice
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
MindeloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
University of Lisbon School of Law (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Parti politique

BiographieModifier

Juriste de formation à l'Université de Lisbonne en 1966, il fut notamment juge en Angola[1], puis, en 1975, le premier ambassadeur nommé au Portugal[2] et, de 1989 à 1991, ministre de la Justice dans son pays[1].

Premier volet de la trilogie A cabeça calva de Deus, son long poème épique, Pão & Fonema[3], parut en 1974 – l'année de la Révolution des Œillets qui entraîna la chute de la dictature salazariste au Portugal –, soit un an avant l'indépendance du Cap-Vert.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (pt) « Corsino Fortes e sua poética semeadora da « cabeça calva de Deus » », buala.org, récupéré le 24 juillet 2015
  2. (pt) « Corsino António Fortes », Embaixada de Cabo Verde em Lisboa
  3. (pt) Tatiana de F. Alves Moysés, « Pão & Fonema : um grito épico na literatura africana », Nau Literária. Revista eletrônica de crítica e teoria de literaturas (Porto Alegre), vol. 4, no 1, janvier-juin 2008 [1]

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (pt) Michel Laban, Cabo Verde : encontro com escritores, vol. 2, Fundação Eng. António de Almeida, Porto, 1992 (ISBN 972-9194-25-4)
  • Manuel Veiga (dir.), Insularité et littérature aux îles du Cap-Vert (trad. du portugais par Elisa Silva Andrade), Karthala, Paris, 1997, 266 p. (ISBN 2-86537-797-0) (nombreuses références)

Liens externesModifier