Corinne Maury

enseignant-chercheur en cinéma

Corinne Maury est maître de conférences HDR en études cinématographiques et réalisatrice.

Corinne Maury
Corinne MAURY 2018.jpg
Corinne Maury en 2018.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

BiographieModifier

En 2008 à université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, Corinne Maury soutient sa thèse de doctorat Habiter le monde : figures poétiques dans le cinéma du réel[1].

Depuis 2009, elle est enseignante-chercheuse à l'université Toulouse-Jean-Jaurès[2]. Elle a enseigné en 2008-2009 à l'université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et de 2005 à 2008 à l'université Paris-Est-Marne-la-Vallée. Elle est également chercheuse associée à l'IRCAV – Paris III Sorbonne Nouvelle[3].

Ses recherches portent principalement sur le cinéma contemporain, sur les relations entre littérature et cinéma, sur les formes du quotidien au cinéma[4], sur l'esthétique des images[5]

Elle a réalisé plusieurs essais documentaires, déployant une poétique anthropologique.

Elle codirige un ouvrage collectif sur le cinéaste hongrois Béla Tarr, sorti en 2016[6].

PublicationsModifier

Ouvrages générauxModifier

  • Corinne Maury, Du parti pris des lieux dans le cinéma contemporain : Akerman, Alonso, Costa, Dumont, Huillet & Straub, Mograbi, Tarr..., Paris, Hermann, Collection « L’esprit du cinéma », , 266 p. (ISBN 978-2-7056-9529-3)
  • Corinne Maury, L’attrait de la pluie, Crisnée, Yellow Now, Collection « Côté Cinéma / Motifs », , 89 p. (ISBN 978-2-87340-334-8) [7]
  • Corinne Maury, Habiter le monde. Éloge du poétique dans le cinéma du réel, Crisnée, Yellow Now, Collection « Côté Cinéma », , 192 p. (ISBN 978-2-87340-275-4) [8],[9]
  • Anne Immelé et Corinne Maury, Les Antichambres (Photographies : Anne Immelé & Texte : Corinne Maury), Trézélan, Éditions Filigranes, , 69 p. (ISBN 978-2-35046-166-3)

Éditions scientifiquesModifier

  • 2016 : Béla Tarr. De la colère au tourment, sous la dir. de Corinne Maury et Sylvie Rollet, Crisnée, Editions Yellow Now, Collection « Côté Cinéma », 166 pages, 2016 [10],[11]
  • 2016 : Filmer les frontières, sous la dir. de Corinne Maury et Philippe Ragel, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, Collection « Esthétiques hors cadre », 208 pages, 2016 [12]
  • 2016 : Raymonde Carasco et Régis Hébraud à l'Œuvre, sous la dir. de Nicole Brenez et Corinne Maury, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, Collection « Arts », 212 pages.

FilmsModifier

  • 2001 : Mah Damba, une griotte en exil, documentaire consacré à la griotte Mah Damba, coréalisé avec Olivier Zuchuat (57 min) [13],[14]
  • 2000 : André de Richaud, l'homme abreuvoir, (Vidéo expérimentale, Super 8 et 16mm - 6 min) [15]
  • 1999 : Le Saigneur de la Rivière du Haut, (Essai documentaire – Vidéo 13 min)
  • 1998 : Gira Amahoro , (Essai documentaire, vidéo, 13 min)

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Fichier des thèses.
  2. Sa fiche sur le site du laboratoire PLH / Université de Toulouse.
  3. Sa fiche sur le site de l'IRCAV-Paris III.
  4. Jean-Christophe Ferrari, Notes de lecture : Du parti pris des lieux dans le cinéma contemporain, de Corinne Maury, Positif, no 691, [lire en ligne].
  5. Corinne Maury, auteur.
  6. « Rendre aux hommes leur dignité », sur L'Humanité,
  7. Florent Guézengar, Livres: L'attrait de la pluie, de Corinne Maury, Cahiers du Cinéma, No. 699, avril 2014 [1]
  8. Livres: Habiter le monde, de Corinne Maury, Cahiers du Cinéma, No. 669, juillet-août 2011 [2]
  9. Jean-Michel Vlaeminckx, Habiter le monde, de Corinne Maury, Cinergie, 09/06/2011 [3]
  10. Notes de lecture: Béla Tarr de la colère au tourment, Positif, No. 664, Juin 2016 [4]
  11. Jean-Jacques Manzanera, Béla Tarr. Le silence et après…, Artpress, Avril 2017 [5]
  12. Joel Hubrecht, Corinne Maury et Philippe Ragel (sous la dir. de), « Filmer les frontières » , Esprit, Juillet-août 2016, [6]
  13. Mah Damba, une griotte en exil, Portail du film documentaire [7]
  14. « L'Afrique et sa dette vues de Suisse », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le 1er janvier 2019)
  15. André de Richaud, Heures exquises.org [8]