Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fornerod.

Constant Fornerod
Illustration.
Constant Fornerod
Fonctions
Président de la Confédération suisse

(1 an)
Réélection
Vice-président Jakob Dubs
Chancelier Johann Ulrich Schiess
Prédécesseur Melchior Josef Martin Knüsel
Successeur Jakob Dubs

(1 an)
Réélection
Vice-président Jakob Dubs
Chancelier Johann Ulrich Schiess
Prédécesseur Jakob Stämpfli
Successeur Jakob Dubs

(1 an)
Élection
Vice-président Jonas Furrer
Chancelier Johann Ulrich Schiess
Prédécesseur Jakob Stämpfli
Successeur Jonas Furrer
9e conseiller fédéral

(12 ans, 5 mois et 19 jours)
Élection
Réélection


Prédécesseur Daniel-Henri Druey
Successeur Victor Ruffy
Chef du Département politique

(1 an)
Prédécesseur Melchior Josef Martin Knüsel
Successeur Jakob Dubs

(1 an)
Prédécesseur Jakob Stämpfli
Successeur Jakob Dubs

(1 an)
Prédécesseur Jakob Stämpfli
Successeur Jonas Furrer
Chef du Département militaire

(3 ans)
Prédécesseur Jakob Stämpfli
Successeur Emil Welti

(1 an)
Prédécesseur Jakob Stämpfli
Successeur Jakob Stämpfli
Chef du Département des finances

(3 ans)
Prédécesseur Jakob Stämpfli
Successeur Melchior Josef Martin Knüsel
Chef du Département du commerce et des péages

(1 an)
Prédécesseur Melchior Josef Martin Knüsel
Successeur Melchior Josef Martin Knüsel

(1 an, 5 mois et 19 jours)
Prédécesseur Martin J. Munzinger
Successeur Melchior Josef Martin Knüsel
Président du Conseil des États

(9 jours)
Prédécesseur Karl Kappeler
Successeur Samuel Schwarz
Conseiller aux États

(2 ans, 1 mois et 10 jours)
Législature 2e (1851-1854)
3e (1854-1857)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Avenches (Suisse)
Date de décès (à 80 ans)
Lieu de décès Bettens (Suisse)
Nature du décès bronchite chronique
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Parti radical-démocratique (PRD)
Mère Susanne Esther Barbey
Conjoint Marie Sophie Leuzinguer
Profession Avocat

Constant Fornerod
Conseillers fédéraux de Suisse
Présidents de la Confédération suisse

Constant Fornerod, né à Avenches le et mort le à Bettens, est un homme politique suisse membre du parti radical-démocratique.

BiographieModifier

Bourgeois d'Avenches, il suit ses études de droit à l'Académie de Lausanne, puis aux universités de université de Tübingen, et de Heidelberg tout en étant membre de la société de Zofingue.

Professeur de droit romain à l'Académie de Lausanne, il est nommé chancelier du canton de Vaud au printemps 1848 par le conseiller d'État Daniel-Henri Druey à qui il succède comme conseiller d'État lorsque ce dernier devient conseiller fédéral. Président du conseil d’État en 1851, il est élu au conseil des États la même année.

Lors du décès de Druey en 1855, il se fait élire conseiller fédéral contre l'avis de son parti, profitant de son titre de président du conseil des États. Il est membre du Conseil fédéral de 1855 à 1867 et, pendant cette période, à trois reprises président de la Confédération en 1856, 1862 et 1866.

Pendant son mandat, il est respectivement à la tête des départements suivants :

En 1864, il est nommé comme commissaire lors de l'intervention fédérale dans le canton de Genève à la suite d'émeutes provoquées par la non-élection contestée de James Fazy au conseil d'État[1].

En 1867, il quitte le Conseil fédéral pour devenir le directeur du Crédit franco-suisse, un établissement financier genevois. Malheureusement, la banque connait d'importants problèmes financiers et est accusée de faillite frauduleuse. Fornerod, alors établi à Paris, est condamné et purge une peine de prison avant de retourner en Suisse, ruiné.

RéférencesModifier

  1. Hand-Urs Wili, « Interventions fédérales » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.

SourcesModifier

Registre d'état-civil de Sullens 1899