Conchobar mac Taidg

Conchobar mac Taidg, (mort en 973) roi de Connacht de 967 à 973 il appartient à la lignée du sept Síl Muiredaig des Uí Briúin Aí et est le fondateur éponyme de la dynastie des O'Conor régnante sur le Connacht[1].

Conchobar mac Taidg
Fonctions
Roi de Connacht
Biographie
Décès
Activité
Père
Enfant

OrigineModifier

Conchobar est le fils de Tadg mac Cathail in Túir (de la tour), qui meurt roi de Connacht en 956 mais son sept le Síl Muiredaig des Uí Briúin Ai doit faire face à l'opposition de Fergal mac Airt Ua Ruairc issu des Uí Briúin de Bréifne, qui règne jusqu'en 967[2]

Relations familialesModifier

Conchobar est l'héritier d'un vaste réseau de mariages-alliances avec les principales dynasties des Uí Néill: sa sœur Bébinn est l'épouse du roi de Brega, Domnall mac Conghalaich († 976) , le fils de l'Ard ri Erenn Congalach Cnogba, alors que son autre sœur, Muirgel, s'était mariée dans le Cenél Conaill. C'est son beau-frère Domnall, le fils de Congalach, qui tue Fergal mac Airt Ua Ruairc en 966, laissant le champ libre à Conchobar pour assumer la royauté régionale du Connacht, comme nouveau souverain; toutefois son règne ne sera pas sans troubles.

RègneModifier

La mort de son fils aîné intervient en 967 alors qu'il soutient le clan de l'époux de Muirgel contre son grand rival le Cenél nEógain. Les rois de Bréifne poursuivent leur tentative pour reprendre la royauté provinciale comme l’atteste la défaite de Conchobar face à Ualgarc Ua Ruairc [3] Il meurt en 973 [4].Le Livre de Leinster souligne que Conchobar meurt d'une colique, et que son successeur, Cathal, tué lors de la bataille de Céis Chorainn, ne règne que trois jours ! Son meurtrier est Murchad Glun re Lar mac Flaithbertaigh du Cenél nEógain.

Il semble que la royauté provinciale du Connacht demeure affaiblie pendant les vingt années suivantes, plusieurs lignées de la dynastie étendent leur domaine sur différentes parties du Connacht. Toutefois c'est de son fils Cathal, que sont ensuite issus le souverains provincial qui devient l’ancêtre de la lignée royale des Ua Conchobair (O'Connor),qui fournira un grand nombre des rois de Connacht postérieurs.

PostéritéModifier

Son premier successeur est son cousin Cathal mac Taigd meic Conchobair, le fils de son grand-oncle le roi Tadg mac Conchobair qui est tué l'année même de son accession au trône puis son fils Cathal mac Conchobair. Ses arrière-petits-fils seront les premiers connus sous le nom patronymique de Ua Conchobair[5]., et ses descendants actuels sont les Ó Conchubhair Donn. Un frère de Conchobar Máelruanaidh Mór mac Tadg, est l'ancêtre des rois de Moylurg et des familles Ua/Ó Maolruanaid (Mulrooney) et MacDiarmata (MacDermot).

Notes et référencesModifier

  1. (en) Francis John Byrne, Irish Kings and High-Kings, Londres, Batsford, (ISBN 0-7134-5882-8), p. 301, Table 21
  2. (en) T.W Moody, F.X. Martin, F.J. Byrne A New History of Ireland IX Maps, Genealogies, Lists. A companion to Irish History part II . Oxford University Press réédition 2011 (ISBN 9780199593064) Kings of Connacht to 1224 p. 138
  3. Annales des quatre maîtres AFM : 968.3.
  4. Annales d'Ulster AU 973.1 Annales des quatre maîtres AFM: 971.8
  5. (en) T.W Moody, F.X. Martin, F.J. Byrne Op.Cit Kings of Connacht to 11183 p. 207

SourcesModifier

  • (en) "Conchobar", par Ailbhe Mac Shamhráin, pp. 730–31, volume deux, Dictionary of Irish Biography, 2009.
  • (en) Francis John Byrne, Irish Kings and High-Kings, Londres, Batsford, (ISBN 0-7134-5882-8)
  • (en) T.W Moody, F.X. Martin, F.J. Byrne A New History of Ireland IX Maps, Genealogies, Lists. A companion to Irish History part II . Oxford University Press réédition 2011 (ISBN 9780199593064) Kings of Connacht to 1224 p. 138.

Lien externeModifier