Concerto pour clarinette de Françaix

concerto de Jean Françaix

Concerto pour clarinette
sans op. 
Genre Concerto
Nb. de mouvements 4
Musique Jean Françaix
Effectif Orchestre symphonique
Durée approximative environ 27 minutes
Dates de composition 1968
Création
Académie internationale d'été de Nice, Drapeau de la France France

Le concerto pour clarinette a été composé en 1967 par Jean Françaix.

Jean Françaix a dédié le concerto au chef d'orchestre Fernand Oubradous. Il a été créé le par le clarinettiste soliste Jacques Lancelot et le chef Louis Fourestier lors de l'Académie internationale d'été de Nice[1].

Jean Françaix possède une forte connaissance de la clarinette, qui se retrouve dans ce concerto avec l'humour français attaché au compositeur[2].

Cette pièce comporte des « traits acrobatiques multiples d'une redoutable difficulté technique destinés à charmer les auditeurs et à éveiller leur attention, en dehors de l'Andantino en retrait par rapport aux mouvements vifs (Allegro, Scherzando et Allegrissimo). L'œuvre s'inscrit à grands traits dans le courant néoromantique hexagonal favorisant les pirouettes, les phrases comiques, les mesures inédites, les contrastes dynamiques »[2].

Les différents mouvements du concerto permettent au compositeur de mettre en valeur une écriture d'une grande diversité à laquelle la clarinette répond instantanément avec ses qualités propres : sentimentalité, souplesse, virtuosité... L'orchestre, dont les membres assument fréquemment un rôle de soliste, est également sollicité.

Ce concerto français appartient aux meilleurs concertos pour clarinette et charme tant le public que les solistes[3].

StructureModifier

Jean Françaix utilise une forme en quatre mouvements, fortement influencée par la forme sonate à plusieurs mouvements, en lieu et place au lieu du modèle usuel de concerto à trois mouvements.

La pièce est constituée des quatre mouvements suivants[4]:

  1. Allegro : forme sonate
    1. exposition : introduction - thème primaire A - transition - thème secondaire B
    2. développement :
    3. réexposition : thème primaire A - transition - cadence - thème secondaire B - coda
  2. Scherzando : forme ternaire à trois sections enchaînées A-B-A
  3. Andantino : forme (introduction - thème - trois variations - coda)
  4. Allegrissimo : forme rondo (introduction - A - B - cadence - A' - C - cadence - A" - C - coda)

OrchestrationModifier

Nombre total d'instruments non solistes : 23.

Instrumentation du Concerto pour clarinette
Bois
1 clarinette en si   soliste,
2 flûtes, 2 hautbois, 1 clarinette, 2 bassons
Cuivres
2 cors ,
1 trompette
Percussions
1 Percussion
Cordes
Premiers violons, seconds violons,
altos, violoncelles, contrebasses


PédagogieModifier

Cette pièce est utilisée au concours d'entrée de la classe de clarinette de certaines institutions (1er mouvement au CNSMDL en 2008... ).

Le clarinettiste Philippe Cuper relate avoir eu une discussion avec Jean Françaix au sujet de la possibilité d'utiliser une clarinette en la au lieu d'un modèle en si bémol pour faciliter le passage des traits complexes et le compositeur lui a indiqué qu'il n'était pas attaché au modèle de clarinette[3].

ÉditionModifier

EnregistrementModifier

Il existe de nombreux enregistrements du concerto pour clarinette de Jean Françaix[5], notamment:

  • Concerto pour clarinette & orchestre, avec Philippe Cuper (clarinette), orchestre de Bretagne (Adda 581315 , 1993)
  • Concerto pour clarinette & orchestre, avec Maurice Gabai (clarinette), Ensemble Instrumental des Musiciens de l'Opéra, Jean Françaix (dir.) (Etoile Production EDP 9904, 2003)

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Concerto : pour clarinette et orchestre / Jean Françaix », sur catalogue.cdmc.asso.fr, (consulté le ).
  2. a et b Jean-Luc Caron, « Paolo Beltramini dans les concertos pour clarinette de Françaix et Nielsen », sur resmusica.com, .
  3. a et b (en) Aaron Michael Brisbois, Jean Francaix's Clarinet Concerto: An Examination of Performance Practices, Weitzenhoffer Family College of Fine Arts:School of Music, (lire en ligne)
  4. Brisbois 2012, p. 10-11.
  5. « Interprétations - Concerto pour clarinette et orchestre : Jean Françaix (1912-1997) », sur muziekweb.nl (consulté le ).

Liens externesModifier