Ouvrir le menu principal

Communauté de communes du Pays de Bièvre-Liers

ancienne intercommunalité française

Communauté de communes
du Pays de Bièvre-Liers
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Isère
Siège La Côte-Saint-André
Communes 20
Président Jean-Pierre Barbier
Date de création 1er janvier 1961
Date de disparition 31 décembre 2013
Code SIREN 243800083
Démographie
Population 21 563 hab. (2010)
Liens
Site web Pays de Bièvre-Liers
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes du Pays de Bièvre-Liers était une communauté de communes française, située dans le département de l'Isère et la région Rhône-Alpes.

Elle fait désormais partie de la Communauté de communes Bièvre Isère.

CompositionModifier

La communauté de communes regroupait 20 communes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
La Côte-Saint-André
(siège)
38130 Côtois 27,93 4 737 (2014) 170


Arzay 38016 Arzayaux 9,79 223 (2014) 23
La Côte-Saint-André 38130 Côtois 27,93 4 737 (2014) 170
Bossieu 38049 Bossiérots 13,48 271 (2014) 20
Brézins 38058 Brézinois 8,26 1 979 (2014) 240
Champier 38069 Champérois 14,43 1 359 (2014) 94
Commelle 38121 Commellois 14,04 907 (2014) 65
Faramans 38161 Faramantois 10,79 998 (2014) 92
Gillonnay 38180 Gillonnois 14,29 1 001 (2014) 70
La Frette 38174 Frettards 11,80 1 104 (2014) 94
Mottier 38267 Mottiérots 10,72 684 (2014) 64
Longechenal 38213 Longechenots 8,12 570 (2014) 70
Nantoin 38274 Nantuyots 9,50 455 (2014) 48
Ornacieux 38284 Ornacieurots 4,89 410 (2014) 84
Pajay 38291 Pajaytois 14,32 1 122 (2014) 78
Penol 38300 Penolois 12,16 336 (2014) 28
Saint-Hilaire-de-la-Côte 38393 Saint-Hilairois 13,75 1 428 (2014) 104
Saint-Siméon-de-Bressieux 38457 Saint-Siméonais 18,79 2 852 (2014) 152
Sardieu 38473 Sardieurots 11,20 1 078 (2014) 96
Semons 38479 Semonois 10,55 363 (2014) 34

CompétencesModifier

HistoriqueModifier

Elle fut créée en 1961, et était donc la première intercommunalité rurale de France. À l'époque, elle s'appelait « district de La Côte Saint André ».

À compter du 1er janvier 2014, la communauté de communes, après consultation des différents conseils municipaux, a décidé de fusionner avec la communauté de communes voisine, Bièvre Chambaran. Cette fusion va dans le sens d'avoir une communauté puissante entre les différents pôles urbains (Voiron, Grenoble, Lyon). Cette intercommunalité portera le nom de Communauté de communes Bièvre Isère.

Voir aussiModifier