Communauté de communes Causses et Rivières en Périgord

ancienne intercommunalité française

Communauté de communes Causses et Rivières en Périgord
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Forme Communauté de communes
Siège Mayac
Communes 20
Date de création
Date de disparition
Code SIREN 242401289
Démographie
Population 9 041 hab. (2014)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Superficie 291,76 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes Causses et Rivières en Périgord
Localisation en 2013 dans le département de la Dordogne de la communauté de communes Causses et Rivières en Périgord.
Liens
Site web http://www.cccrp.fr
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes Causses et Rivières en Périgord est une ancienne communauté de communes française située dans le pays Périgord vert, dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

HistoriqueModifier

La communauté de communes Causses et Rivières en Périgord a été créée le pour une prise d'effet au avec neuf communes.

L'élargissement à cinq autres communes : Anlhiac, Génis, Saint-Martial-d'Albarède, Saint-Mesmin et Saint-Raphaël, est arrêté le pour une prise d'effet au [1].

L'intercommunalité s'agrandit le avec l'arrivée de la commune d'Excideuil, validée par un arrêté préfectoral du [2].

Cinq nouvelles communes intègrent la communauté de communes le  : La Boissière-d'Ans, Brouchaud, Cherveix-Cubas, Clermont-d'Excideuil et Salagnac[3].

Au , la communauté de communes Causses et Rivières en Périgord est dissoute et ses communes sont rattachées à la communauté de communes du Pays de Lanouaille[4], hormis Savignac-les-Églises qui rejoint la communauté d'agglomération Le Grand Périgueux[5]. Quelques mois plus tard, la nouvelle intercommunalité prend le nom de communauté de communes Isle-Loue-Auvézère en Périgord.

LocalisationModifier

La communauté de communes Causses et Rivières en Périgord était située au nord-est de Périgueux, le long de trois rivières, l'Isle et ses deux affluents, l'Auvézère et la Loue.

CompositionModifier

De 2013 à 2016, elle regroupait les vingt communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Mayac
(siège)
24262 Mayacois 11,28 317 (2014) 28


Anlhiac 24009 Anlhiacois 11,86 283 (2014) 24
La Boissière-d'Ans 24047 Boissièriens 8,33 224 (2014) 27
Brouchaud 24066 Brouchaudois 11,94 223 (2014) 19
Cherveix-Cubas 24120 14,96 613 (2014) 41
Clermont-d'Excideuil 24124 Clermontois 9,99 245 (2014) 25
Coulaures 24137 Coulaurois 28,87 750 (2014) 26
Cubjac 24147 Cubjacois 20,62 729 (2014) 35
Excideuil 24164 Excideuillais 5,02 1 170 (2014) 233
Génis 24196 Génissois 25,92 463 (2014) 18
Saint-Germain-des-Prés 24417 Germinois 19,01 533 (2014) 28
Saint-Jory-las-Bloux 24429 Lasblouxjoriens 16,94 241 (2014) 14
Saint-Martial-d'Albarède 24448 Albarédiens 10,28 480 (2014) 47
Saint-Mesmin 24464 Saint-Mesminois 29,58 311 (2014) 11
Saint-Pantaly-d'Ans 24475 Saint-Pantaléons 10,61 149 (2014) 14
Saint-Pantaly-d'Excideuil 24476 Saint-Pantaléoniens 8,46 146 (2014) 17
Saint-Raphaël 24493 Raphaëlois 7,13 102 (2014) 14
Saint-Vincent-sur-l'Isle 24513 Saint Vincentais 9,98 280 (2014) 28
Salagnac 24515 Salagnacois 9,08 808 (2014) 89
Savignac-les-Églises 24527 Savignacois 21,90 974 (2014) 44

DémographieModifier

L'évolution démographique ci-dessous concerne l'intercommunalité depuis sa date de création (2003) et selon son périmètre établi en 2013.

Évolution démographique
2008 2014
9 1509 041

ReprésentationModifier

À partir du renouvellement des conseils municipaux de mars 2014, le nombre de délégués siégeant au conseil communautaire était le suivant : onze communes disposaient d'un siège. Trois autres en avaient deux. Les plus peuplées, en avaient plus (trois pour Cherveix-Cubas, Coulaures, Cubjac et Salagnac, et quatre pour Excideuil et Savignac-les-Églises), ce qui faisait un total de trente-sept conseillers communautaires[7].

Politique et administrationModifier

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2004 avril 2008 Alain Guichard PCF Maire de Coulaures (1989-2008)
avril 2008 décembre 2016 Charles Labrousse   Adjoint au maire de Saint-Pantaly-d'Excideuil
Les données manquantes sont à compléter.

CompétencesModifier

L'arrêté préfectoral no 2013278-0001 du redéfinissait les compétences de la communauté de communes[8] :

  • Aménagement de l'espace.
  • Actions de développement économique et touristique.
  • Protection et mise en valeur de l'environnement.
  • Voirie.
  • Logement et cadre de vie.
  • Actions en faveur de la jeunesse.

Notes et référencesModifier

  1. Recueil des actes administratifs de juillet 2009 pour la Préfecture de la Dordogne, Arrêté préfectoral n° 091304 du 23 juillet 2009, p. 15, sur le site de la Préfecture de la Dordogne. Consulté le 2 septembre 2009.
  2. Recueil des actes administratifs de la Dordogne - Décembre 2010 - Arrêté n° 10229 (pages 19-20), consulté le 8 janvier 2011.
  3. Recueil des actes administratifs de l'État en Dordogne - Octobre 2012 - Arrêté préfectoral no 121058 du 4 octobre 2012, p. 10, sur le site de la Préfecture de la Dordogne, consulté le 8 novembre 2012.
  4. [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0178 portant extension du périmètre de la communauté de communes du Pays de Lanouaille aux communes de la communauté de communes Causses et Rivières en Périgord, à l'exception de la commune de Savignac-les-Eglises », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 285-289.
  5. [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0182 portant extension de la CA Le Grand Périgueux aux communes de la CC Pays Vernois Terroir de la Truffe (excepté Limeuil et Trémolat) et aux communes de Manzac-sur-Vern, Sorges et Ligueux en Périgord et Savignac les Eglises », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 144-148.
  6. Séries historiques des résultats du recensement - EPCI de La CC Causses et Rivières en Périgord (242401289), Insee, consulté le 24 octobre 2016.
  7. [PDF] Arrêté no 2013296-0003 du 23 octobre 2013 sur le site de la Préfecture de la Dordogne, consulté le 1er décembre 2013.
  8. [PDF] Arrêté no 2013278-0001 du 5 octobre 2013 sur le site de la Préfecture de la Dordogne, consulté le 1er décembre 2013.

SourcesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier