Collection des moulages de l'Université de Genève

La Collection des moulages de l'Université de Genève est une collection patrimoniale de moulages en plâtre d'après l'antique et de galvanoplasties réunie à Genève au cours de la deuxième moitié du XXe siècle par le professeur d'archéologie José Dörig et ses successeurs. Cette collection compte environ 200 pièces[1].

Collection des moulages de l'Université de Genève
Image dans Infobox.
Informations générales
Type
Dirigeant
Unité d'archéologie classique
Site web
Localisation
Pays
Commune
Adresse
10 rue des Vieux-Grenadiers, 1205 Genève
Coordonnées
Localisation sur la carte de Genève
voir sur la carte de Genève
Red pog.svg
Localisation sur la carte du canton de Genève
voir sur la carte du canton de Genève
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Suisse
voir sur la carte de Suisse
Red pog.svg

La collection des moulages universitaireModifier

De nombreux moulages réunis et acquis par le professeur Dörig proviennent de l'ancienne collection de la Société des Arts, exposée au Musée Rath dès son ouverture en 1826. Aujourd'hui, les moulages constituent autant des outils d'étude pour les étudiants de l'Unité d'archéologie classique et du Département des sciences de l'Antiquité qu'une collection à part entière ouverte au public. Elle est notamment accessible lors d'événements culturels comme la Nuit des Musées ou divers festivals liés à l'Antiquité, et lors de la tenue d'expositions temporaires [2],[3],[4].

Liste des piècesModifier

La collection des moulages regroupe principalement des copies en plâtre de copies romaines d'originaux grecs en marbre ou en bronze. Elle compte entre autres quelques-unes des pièces maitresses de la sculpture gréco-romaine :

La collection regroupe également des frises de l'Héphaïstéion d'Athènes acquises par le professeur d'archéologie classique José Dörig (1926-1994), à partir de sa nomination en 1968[5], une maquette du temple d'Aphaïa à Égine, ainsi que des répliques galvanoplastiques du trésor d'Hildesheim (en), des objets d'orfèvrerie et des armes de Mycènes et des copies en étain du trésor de la villa de Boscoreale.

Récemment, la collection a fait l'acquisition d'un moulage du buste du prêtre Laocoon et d'un segment du relief d'Actium[6].

DéménagementModifier

Longtemps installée dans des locaux exigus de la Faculté des lettres dans le quartier des Acacias, la collection des moulages déménage en janvier 2015 dans une salle plus grande au sous-sol de l'aile-jura du complexe universitaire d'Uni Bastions, au centre-ville de Genève. Puis, en 2018, elle rejoint le quartier de l'ancienne SIP (Société d'instruments de physique), où elle s'installe en faisant cohabiter le caractère industriel des locaux et les moulages d'après l'antique.

GalerieModifier

BibliographieModifier

  • Baumer, Lorenz E., Fivaz, Clara, « Plus qu’un outil d’enseignement : la collection des moulages de l’Unité d’archéologie classique de l’Université de Genève », V. Chenal et F. Hueber, éds., Histoire des collections à Genève du XVIIe au XIXe siècle, Chêne-Bourg, 2011, 105-117.
  • Baumer, Lorenz E., Fivaz, Clara, « Fragile Ambivalenz – Die Abguss-Sammlung der Unité d’archéologie classique der Universität Genf », Müller, F.M., ed., Archäologische Universitätsmuseen und -sammlungen im Spannungsfeld von Forschung, Lehre und Öffentlichkeit, Wien, 2013, 179-185.
  • Chamay, Jacques, « Genève néglige ses moulages : malgré leur rareté. », Tribune des Arts (Genève) - no 118 (1991), p. 26.
  • De Crue, Francis, Collection des moulages de l'Université de Genève (Faculté des Lettres). Impr. Wyss & Duchêne, Genève 1896.
  • Fivaz, Clara, « La Collection des moulages de l’Unité d’archéologie classique de l’Université de Genève. Le problème des archives », Schreiter, C., éd., Aufstellung und Austellung antiker Plastik seit der Renaissance, Berlin, 2012, 291-300.
  • Grange, Didier, Genèse, vie et déclin d'une collection genevoise : les moulages selon l'antique. Université de Genève, Genève 1991.
  • Grange, Didier, « Une collection genevoise méconnue : les moulages d'après l'antique », Antike Kunst, 35/2, 1992, 142-145.
  • Lavagne, Henri, Queyrel, François, (dir.), Les moulages de sculptures antiques et l'histoire de l'archéologie : actes du colloque international, Paris, , Droz, Genève, Champion, Paris, 2000.

Notes et référencesModifier

  1. « La Collection de l’Université de Genève – apprendrons-nous de Lorenz Baumer, professeur en archéologie classique et spécialiste de la sculpture grecque – est la plus ancienne de Suisse. C’est également l’une des plus importantes puisque riche de près de 2 500 pièces. Mais surprise! La salle dans laquelle a lieu la visite atteint à peine les dimensions d’une salle de classe; et pourtant, 200 moulages de toutes tailles y sont installés. Bas reliefs, statues en ronde-bosse, fragments disposés sur des tables se côtoient dans un désordre réfléchi.» http://www.signegeneve.ch/geneve/centre/la-gypsotheque-de-luniversite-un-tresor-meconnu.html
  2. http://www.unige.ch/lettres/antic/archeo/expositions/
  3. http://www.ville-geneve.ch/fileadmin/public/Departement_3/Communiques_de_presse/communique-presse-nuit-musees-2014-ville-geneve.pdf
  4. « Collection des moulages - Programme de la Nuit des musées »
  5. "José Dörig, originaire d'Appenzell, est né à Saint-Gall en 1926. Ses années de collège, qu'il passe à Fribourg, voient s'éveiller sa vocation pour l'Antiquité classique. À l'Université, il opte pour les langues mortes et l'archéologie. En 1968, J. Dörig est appelé par l'Université de Genève pour occuper la chaire d'archéologie classique. À peine installé, il déploie une activité intense: création d'une photothèque et d'un atelier de prises de vues, développement de la bibliothèque par un accord passé entre deux institutions, inventaire des moulages d'après l'antique dispersés dans la ville et installation de ceux-ci dans une galerie d'étude.[...]Ainsi, c'est un véritable exploit technique et logistique qu'il a accompli en faisant photographier et mouler le décor complet de l'Héphaïstéion d'Athènes, s'occupant des échafaudages, de l'adduction d'électricité." Extraits de : Jacques Chamay, "Hommage à José Dörig, décédé le 6 juin 1994", Antike Kunst 37, 1994, p. 121, in http://www.archaeolinks.com/125archclassgeneve/show.php?lang=fr&p=151
  6. "Plusieurs dons et de nouvelles acquisitions ont par ailleurs enrichi la collection: un buste de Socrate, deux portraits d’enfants, un buste du Laocoon, une Aphrodite de Cnide, et des fragments d’un autel commémorant la bataille d’ actium."http://www.unige.ch/lettres/antic/archeo/recherches/rapports/rapport2014.pdf, p. 14

Articles connexesModifier

Liens externesModifier